Moving Forward, tome 1 de Nanaji Nagamu

Présentation de l’éditeur :

Sourire pour quoi ? Sourire pour qui ?
Pour masquer ses blessures… ou exprimer sa joie ?
Kuko, jeune lycéenne, affiche toujours un sourire radieux ! Mais autour d’elle, personne ne semble soupçonner que derrière cette apparente bonne humeur se cache une profonde douleur. Ni son père. Ni Kiyo, son voisin métisse. Ni Ibuki, son amie d’enfance fan de shôjo mangas. Seul Outa, jeune étudiant en école d’art, réussit à lire en elle, au-delà des apparences. Car en réalité, depuis sa plus tendre enfance, Kuko souffre d’une absence : de celle d’une mère décédée lors du grand séisme de Kobé. Alors, pour exorciser tout son mal-être, la jeune fille aime tenir son blog photo, sur lequel elle poste « sa vision du monde », à travers le regard des animaux. Mais l’arrivée dans son quartier d’un garçon plus perspicace que les autres pourrait bien chambouler son quotidien…

Mon avis :

Manga lu pendant le confinement grâce aux éditions Akata et son opération Reste chez toi avec un manga (les éditions Glénat et Pika la font aussi).
Ce qui m’a attiré en premier, c’est la couverture, avec le chat dessus, mais aussi ce personnage féminin qui va de l’avant.
Tout d’abord, en lisant ce manga, j’ai aimé certaines pages, aux dessins absolument superbes.
Mais il n’y a pas que les dessins, il y a l’histoire aussi, celle de Kuko, qui sourit tout le temps, parce qu’elle pense qu’elle n’a pas le choix, que ce sourire, c’est elle, c’est sa personnalité, c’est ce qui fait que son père ne va craquer, lui qui, il me semble, boit un peu plus que raison depuis la mort de sa femme.
Dans ce coin de campagne, Kuko prend des photos, en se mettant à la place des animaux. Elle n’est pas la seule artiste, nous trouvons aussi un peintre insatisfaisant de son oeuvre et un saxophoniste, nouvel arrivant, qui n’apprécie pas la ville où il loge et qui bouscule le quotidien si bien huilé de Kuko : C’est plus simple d’être tel qu’on est, non ? lui dit-il.
Ce manga nous interroge sur qui l’on est, qui l’on veut être, quelle image on veut donner aux autres, même si le terme image n’est pas celui qui convient pour Kuko : elle pense qu’il est nécessaire qu’elle soit toujours forte, courageuse pour les autres. Et qui le sera pour elle ?
Une oeuvre dont j’ai très envie de découvrir la suite, après le confinement.

4 réflexions sur “Moving Forward, tome 1 de Nanaji Nagamu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.