Une voix dans l’ombre d’Andrea Camilleri

Edition Fleuve noir – 248 pages.

Présentation de l’éditeur :

Rude journée pour le commissaire Montalbano : d’abord agressé dans sa cuisine par un poulpe haineux, il l’est ensuite dans sa voiture, à coups de clé à molette, par un jeune chauffard. Étrange coïncidence, la compagne de son agresseur est retrouvée assassinée peu après.

Mon avis :

Joyeux anniversaire, joyeux anniversaire, joyeux an-ni-ver-saire Salvo ! Joyeux anniversaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaire ! Oui, en cette journée qui commence mal, qui continue mal, et se termine pas très bien, Salvo fête ses 58 ans. Il a tout sauf envie qu’on le lui rappelle, et bien sûr, c’est Livia, sa fiancée de très longue date, qui ouvre le bal, et ne fait que reprendre le cour de leurs incessantes disputes (voir, à ce sujet et au sujet du vieillissement, la courte postface signée Andrea Camilleri).
Tout commençait pourtant par un banal cambriolage, bref, pas de quoi commencer sa journée au commissariat de manière si douloureuse que cela. Si ce n’est que le supermarché cambriolé n’aurait jamais dû l’être – personne ne se frotterait à ses véritables propriétaires – et que le directeur est particulièrement nerveux. Montalbano doit intervenir, lui qui a déjà subi une agression en bonne et due forme le matin même. Il reverra d’ailleurs très vite son agresseur, libéré pour cause de richesse et puissance du papa, et aussi du fait que son agressivité ou sa nervosité (nommez-la comme vous voulez) est son état habituel. Un meurtre a été commis, puis un autre et encore un autre. On se croirait presque au temps où la Mafia passait son temps à régler des comptes, d’un camp à l’autre, si ce n’est que nous sommes au coeur des années Berlusconi. Les années passent, la corruption reste, règne. Enquêter, que l’on soit policier, juge ou journaliste est difficile : une mutation, un mauvais procès est si vite arrivé.
Il est presque nouveau, pour Salvo, de respecter la loi au pied de la lettre, sans presque chercher à accélérer les choses en utilisant des méthodes pas toujours très légales. Ne surtout pas donner de prises à ses adversaires, eux qui ont réussi à mettre le Questeur dans tous ses états – la scène de la dispute avec Montalbano est d’ailleurs fort comique. Oui, Salvo peut compter sur ses hommes, mais il ne veut pas qu’ils prennent trop de risque pour lui. La Justice ? Plus tard, vous repasserez, merci, puisqu’après l’enquête, se tient le procès, et un bon avocat peut démonter bien des témoignages, même un rapport de médecin légiste.
Désespérant, cet opus ? Oui et non. Les victimes n’ont pas vraiment toute l’attention nécessaire. Il faut un coupable, et tant pis si ce n’est pas le coupable – tant pis aussi s’il n’y est pour rien. D’autres préfèrent des méthodes expéditives pour ne pas avoir à répondre de leurs actes. Un peu plus, comme le soulignent les réminiscences de Montalbano, et on se croirait à Chicago, au temps de la prohibition.
Une voix dans l’ombre est comme un opus hors de la chronologie des enquêtes de Montalbano, après le choc de l’oeuvre précédente. Pas une parodie, non, mais un roman dans lequel toute la palette de couleur qui compose l’univers de cette petite ville de Sicile semble réunie dans ses nuances les plus brillantes et dépeigne jusqu’à l’excès tous les conflits que peuvent engendrer la corruption quasiment institutionnalisée.

Publicités

Journal d’un louveteau garou – 11 décembre

Cher journal

je reviens à peine d’un cours de mathématiques, et, comme à chaque fois, je m’interroge sur les raisons de ma présence en cette salle de classe. Je n’ai absolument rien d’un scientifique ! Et l’on souhaite, pour le bien de la meute, m’envoyer dans une section où je pourrai pleinement profiter de cet enseignement. Je serai sincère : j’écoute en ayant l’air d’être attentif le professeur, je hoche la tête pour prouver que je l’ai bien écouté, et aussi parce que je ne veux surtout pas le contrarier. Mais je ne comprends strictement rien à ce qu’il me dit. Je ne suis pas le seul à ne pas comprendre, je suis le seul à avoir l’air de comprendre, ce qui est une nuance suffisante pour persuader le professeur non que je suis le meilleur élève de la classe, mais que je suis le moins mauvais.

J’ai voulu tenter une journée dans la section littéraire. L’avenir de la meute est encore plus incertain de ce côté-ci, l’influence du langage oral étant déplorable ! Assez d’entendre les « on se culture, « cultiver », c’est pour les champs, « culturer », c’est pour l’esprit. Comment renflouer les caisses de la meute ? Instaurer un impôt sur les fautes de syntaxe et de lexique – sachant tout de même que les pires erreurs viennent sans doute de personnes nommées « journalistes », pour lesquelles un dictionnaire n’est qu’un objet qui trône sur une étagère.

Oui, journal, je suis tourmenté. J’ai croisé hier madame Cobert, parce que je tenais la buvette lors de la visite des anciens élèves du pensionnat. Elle m’a dit qu’elle allait procéder à une « Valèrectomie », tant mon petit frère est insupportable. Je le savais déjà, puisqu’il partage ma chambre quasiment depuis sa naissance. Je ne soupçonnais pas qu’il se comportait de manière pire encore dans une salle de classe.

Je suis tourmenté. Oui, je me répète, chez journal, et je veux bien que tu comprennes que j’en fais exprès. Le leader des Galvodeux de batteuse a été admis aux urgences de l’hôpital des Garous pour cause de surdose de substances illicites. D’un côté, je lui souhaite de recouvrer prestement une excellente santé afin qu’il assure ses prochains concerts, de l’autre, j’ai envie de lui botter son postérieur poilu. Il mériterait qu’on le colle dix jours en guetteurs de la meute – et il verrait que les réalités du terrain sont bien pires que les réalités de la scène.

Sur ce, cher journal, je te laisse : je crois que Valère s’est encore mis en mauvaise posture.

Anatole Sganou, 3e Bleu.

Bilan de décembre du challenge Thriller et polar

Ce bilan a failli ne jamais voir le jour. Tout d’abord parce que j’ai eu un mois de novembre très chargé d’un point de vue professionnel, « pourri » selon mes collègues. Ensuite, il y a une semaine, j’ai eu un « incident » domestique qui m’a valu une grosse frayeur mais aujourd’hui, je peux dire que c’est presque derrière moi. Presque. J’ai donc entrepris le bilan ce matin, en espérant n’avoir oublier aucun lien.

Je vous laisse apprécier, nous en sommes à 260 livres lus :

Belette : 1 Ciel rouge de Luke Short 2 Dusk de Sébastien Bouchery L’ordre des choses de Frank Wheeler Jr. De cauchemar et de feu de Nicolas Lebel Le cri de Nicolas Beuglet Aliss de Patrick Senécal  7  L’homme qui mit fin à l’histoire de Ken Liu  La Compassion du Diable de Fabio M. Mitchelli  Une nuit éternelle de David S. Khara  10 Yaak Valley, Montana de Smith Henderson  11 Bénis soient les enfants et les bêtes : Glendon Swarthout 12 Courir au clair de lune avec un chien volé : Callan Wink  13 Lucky Luke – Tome 14 – Ruée sur l’Oklahoma de Morris & René Goscinny 14 Lucky Luke, tome 30 Calamity Jane de Morris et René Goscinny 15 Spirou et Fantasio, tome 39 : Spirou et Fantasio à New York de Tome et Janry 16 À propos de courage de Tim O’Brien 17  Les Tuniques Bleues – Tome 33  Grumbler et fils de Raoul Cauvin & Willy Lambil  18  Lucky Luke – Tome 6 – Hors-la-loi de Morris 19 Le Bon Frère de Chris Offutt 20  Lucky Luke – Tome 11 – Lucky Luke contre Joss Jamon de Morris & René Goscinny 21 Lucky Luke – Tome 24 – La Fiancée de Lucky Luke de Morris & Guy Vidal  22 Dark Horse de Craig Johnson  23 Des cavaliers dans la nuit d’Ernest Haycox 24 Lucky Luke – Tome 1 – La Diligence de Morris & René Goscinny 25 Scalped – Tome 1 – Pays indien / Tome 2 – Casino boogie de Jason Aaron & R.M. Guéra  26 Lucky Luke – Tome 3 – Dalton City de Morris & René Goscinny  27  Lucky Luke – Tome 12 – Les Cousins Dalton de Morris & René Goscinny 28 L’histoire en Bandes Dessinées – T1 – L’épopée sanglante du Far West * Face aux Peaux-Rouge et aux hors-la-loi de Joly  29  Blueberry – Tome 11 – La mine de l’Allemand perdu de Jean-Michel Charlier & Jean Giraud  30 L’étoile du désert – Tome 3 de Marini, Desberg & Hugues Labiano 31  Lucky Luke – Tome 18 – Le Bandit manchot de Morris & Bob de Groot  32 Au revoir là-haut : Pierre Lemaitre [LC avec Bianca] 33 Durango – Tome 11 – Colorado d’Yves Swolfs 34  Lucky Luke – Tome 35 – Le Klondike : Morris, Léturgie & Yann 35 Durango – Tome 12 – L’Héritière : Yves Swolfs 36 Durango – Tome 13 – Sans pitié : Yves Swolfs 37 Les rumeurs du Mississippi : Louise Caron 38  Lucky Luke – Tome 16 – Le Magot des Dalton : Morris & Vicq  39  Lucky Luke – Tome 23 – Le Daily Star : Morris, Xavier Fauche & Jean Léturgie 40  Lucky Luke – Tome 23 – Le Daily Star :deMorris, Xavier Fauche & Jean Léturgie 41 Lucky Luke – Tome 12 – La Guérison des Dalton : Morris & René Goscinny 42  Les Tuniques Bleues – Tome 17 – El Padre : Raoul Cauvin & Willy Lambil 43 Les Tuniques Bleues – Tome 4 – Outlaw : Raoul Cauvin & Louis Salvérius 44 L’Homme qui n’aimait pas les armes à feu – Tome 4 – La Loi du plus fort de Wilfrid Lupano & Salomone 45 Les Tuniques Bleues – Tome 3 – Et pour quinze cents dollars en plus de Raoul Cauvin & Louis Salvérius 46 Underground railroad : Colson Whitehead 47 Sherlock – Tome 2 – Le banquier aveugle : Jay, Mark Gattis & Steven Moffat [MANGA]  48 Par le vent pleuré : Ron Rash  49 Le casse – Tome 5 – Gold Rush : Luca Blengino & Antonio Sarchione 50 Une histoire des loups d’Emily Fridlund  51 Les aventures de Charlotte Holmes – Tome 2 – Le dernier des Moriarty de Brittany Cavalli 52 Les aventures alsaciennes de Sherlock Holmes de Christine Müller 53  Coups de crocs : Erle Stanley Gardner [Perry Mason] 54 Une colonne de feu : Ken Follett [LC Bianca]55  Black Butler – Tome 24 de Yana Toboso 56  Sherlock – Tome 3 – Le grand jeu de Mark Gatiss, Steven Moffat & Jay 57 Histoires extraordinaires d’ Edgar Allan Poe 58 Sherlock – Tome 3 – Le grand jeu : Mark Gatiss, Steven Moffat & Jay 59 Tango – Tome 1 – Un océan de pierre : Matz & Philippe Xavier 60 Mycroft Holmes et le guide de l’Apocalypse : Kareem Abdul-Jabbar, Raymond Obstfeld & Joshua Cassara 61 Glaise de Franck Bouysse  62 Nulle part sur la terre de Michael Farris Smith 63 Entre deux mondes d’Olivier Norek 64 Sherlock, Lupin et moi – Tome 3 – L’énigme de la rose écarlate d’ Irene Adler 65  Ekhö Monde miroir – Tome 7 – Swinging London de Christophe Arleston & Alessandro Barbucci 66  La promesse de l’Ouest de Robert Lautner  67 Puzzle : Franck Thilliez [LC avec Bianca]  68 Inavouable de Zygmunt Miłoszewski  69 Le perroquet qui bégayait : Alfred Hitchcock 70 L’affaire des vierges de glace : Sophie Bellocq-Poulonis 71 Feuillets de cuivre : Fabien Clavel 72 Les harmoniques – Beau Danube Blues : Marcus Malte  73  Magic time : Doug Marlette  74 Frank Sinatra dans un mixeur : Matthew McBride

Chroniques littéraires (Miss Marple) : 1 Les petites filles de Julie Ewa 2 California girls de Simon Liberati 3 The girls d’Emma Cline 4  Le doute, S.K. Treymaine 5 Hortense, Jacques Expert

Claudia : 1. Pandemia – Franck Thilliez 2. L’emprise du passé – Charlotte Link 3. Les morsures de l’ombre – Karine Giebel 4 Au fond de l’eau – Paula Hawkins Fin de ronde – Stephen King Les animaux – Christian Kiefer Le cri – Nicolas Beuglet Ceux qu’on aime – Steve Mosby L’avocat, le nain et la princesse masquée – Paul Colize  10 Sharko – Franck Thilliez

Frankie (Montalbano): Sa présentation du challenge De soie et de sang, cinquième enquête de l’inspecteur Chen de Qiu Xiaolong Cours ma jolie de Lisa Unger Hypothermie d’Arnaldur Indridason Stasi Child, Karin Müller tome 1 de David Young 5 Memorex de Cindy Van Wilder

Ju lit les mots : son billet de présentation 

Aby (n’y descendez jamais) de Fabrice Liegeois  Josh de ALEXIS AREND  Le Silence des Aveux d’Amélie De Lima  CHARLY : Au commencement de Cédric PERON   5  Sans raison… de Mehdy Brunet  6  Secrets Mortels de Sam Carda 7 Le Ferry de Mats Strandberg  Le cimetière des veaux sous la mère de Bertrand Boileau 9  LA RUMEUR tome 1 : La fuite de Solenne Hernandez  10 Fanny N. d’Alice Quinn 11 Le Silence des Aveux d’Amélie De Lima 12  La Nature des choses de Charlotte Wood  13 Reconstitution de Thierry Moral 14 Anima Noctis Pierre-Olivier Lacroix 15 Le meurtre d’O’doul Bridge de Florent Marotta  16 Tombent les anges de Marlène Charine  17 Les yeux de Slimane-Baptiste Berhoun 18 Elise de Luca Tahtieazym 19  Sharko de Franck Thilliez  20 Nulle part sur la terre de Michael Farris Smith 21  L’Affaire Léon Sadorski de Romain SLOCOMBE 22  D’ombre et de silence de Karine GIEBEL  23 et 24 Avec elle de S. Bakowski – Sans elle de A. Antoine 25 Mon amie Adèle de Sarah Pinborough 26 L’Arménien de Carl Pineau 27 Fais-le pour maman de François-Xavier Dillard 28 La dernière licorne de Tobby Roland 29 Meurtre sur Oléron – Les mouettes ne se marrent plus de Line Dubief  30 La fille derrière la porte de Patricia Hespel31 La fille à la peau pâle et frêle de Jennifer Del Pino 

Licorne (Montalbano) : son billet de présentation Le septième prophète de Matt Verdier De sinistre mémoire de Jacques Saussey Une étude en écarlate de Jean d’Aillon  4 Les Petits-meurtres à Mangle Street de MRC Kasacian Un dernier verre avant la guerre et Ténèbres, prenez-moi par la main de Dennis Lehane Am-stram-gram de MJ Arlidge Meurtres à Pekin de Peter May

Lilousoleil

Livre d’après (Montalbano) : 1  Qui a tué Heïdi ? Marc Voltenauer 2  Zéro de Marc Elsberg  Minuit sur le canal San Boldo, Donna Leon La méthode du crocodile, Il metodo del coccodrillo de  Maurizio de Giovanni. Quand sort la recluse de Fred Vargas La mémoire des morts, Eric Berg Un Noël en Sicile, Anne Perry

Livre d’Eden : son billet de présentation

Livre d’un jour (Montalbano) : 1 Code 93 de Olivier Norek 2 La mue de l’assassin de Dorothée Lizion 3  Tout pour plaire de Ingrid Desjours Seules les bêtes de Colin Niel Livia Lone de Barry Eisler Sept jours pour survivre de Nathalie Bernard 7  Le chat de Tigali de Didier Daeninckx Sharko de Franck Thilliez Cobayes de Robin Cook

L’Ornitho (Erlendur) :

Lorence – Au Phil de lo son billet de présentation Blanc sur noir de Kris Nelscott 2 Les faiseurs d’anges de Kris Nelscott 3   Le rocher avec des ailes d’Anne Hillerman Vengeance en eau froide d’Anne Perry 5 et 6Depuis le temps de nos pères et la moisson des innocents de Dan Waddel

Lucie Chipounette :1  Glacé de Bernard Minier L’oiseau de mauvais augure de Camilla Lackberg  3 Arrêtez-moi de Lisa Gardner

Mamoun : son billet de présentation De force de Karine Giebel

Manika : 1 Tu ne perds rien pour attendre de Janis Otsiemi 2 Le manoir de l’écureuil Tome 2 de serge Brussolo La face cachée de Ruth Malone d’Emma Flint Leïla Mahi 1932 – enquête de Didier Blonde

Martine (Montalbano) : sa présentation du challenge ; 1Una vacanza di petra d’Alicia Gimenez Bartlett 2 La briscola à cinq de Marco Malvaldi Le Che s’est suicidé de Petros Markaris 4 Un tour de passe-passe de Marco Malvaldi 5 Senza fermate intermedia Un natale di Petra d’Alicia Gimenez Bartlett Roman de Marko Zilahy

Mrs Pepys (Miss Marple) : 1 Mission à Haut-Brion – Le sang de la vigne, tome 1

PatiVore : son billet de pésentation du challenge Polar et thriller 2017-2018 Psychiko de Paul Nirvanas Le moine et le singe-roi d’Olivier Barde-Cabuçon 3 Le secret d’Igor Koliazine de Romain Slocombe  4. Code 93 d’Olivier Norek (France)

Sandrion (Miss Marple): 1 La glace noire de Michael ConnellyUne fibre meurtrière de Kylie Fitzpatrick La Blonde en béton de Michael Connelly Le dernier coyote de Michael Connelly Les temps sauvages de Ian Manook Quand sort la recluse de Fred Vargas

Syl (Miss Marple) :  1 Sous la glace de Louise Penny 2 La femme de l’ombre d’Arnaldur Indridason Tu tueras l’ange de Sandrone Dazieri

Titoulematou : 1 Naija de Thierry Berlanda De sinistre mémoire (Jacques Saussey) Les ombres innocentes de Guillaume Audru L’enfant aux yeux d’émeraude de Jacques Saussey Serre-moi fort de Claire Favan

Vive les bétises : 1 Le temps est assassin de Michel Bussi 2 L’assassin à la pomme verte de Christophe Carlier

Virginie : 1 Le syndrome du crocodile de Thierry Dufresne Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel Une mort joyeuse d’Ellis Peters

Zofia :

et bien sûr Sharon (Sherlock Holmes)  : 1 Les marais sanglants de Guérande de Jean-Luc Bannalec Nozze nere, tome 1 de Jerôme Sublon Tout ce qui meurt de John Connolly  4  La dernière licorne de Tobby Rolland Le sang de la vigne, tome 19 de Jean-Pierre Alaux et Noël Balen Merde à Vauban de Sébastien Lepetit Cauchemar dans les Cotes de nuits de Jean-Pierre Alaux et Noël Balen Commissaire Morteau, tome 2 : L’origine du crime de Sébastien Lepetit Un vélodrame en Normandie de Robert Vincent 10 Sept jours pour survivre pour Nathalie Bernard 11 Dernier crime avant les soldes d’Yves Pinguilly 12 Boire et déboires en Val de Loire de Jean-Pierre Alaux et Noël Balen 13 Maudit printemps d’Antonio Manzini  14 La falaise de Paimpol de Christian Querré 15 Arsène Lagriffe hors-la-loi de Jennifer Gray 16 L’espionne qui aimait la cantine de Pamela Butchard  17 Arsène Lagriffe règle ses comptes de Jennifer Gray 18 De trèfles et de plumes de J. Arden 19 La dent du serpent de Craig Johnson 20 Créole Belle de James Lee Burke 21 Les panthères grises de Patrick Eudeline 22 Le secret des orphelins d’Elly Griffiths 23 Les disparues du marais d’Elly Griffiths 24 La cible était française de Lee Child  25 Addict de James Renner 26 Minuit sur le canal San Boldo de Donna Leon 27 Mon ami Adèle de Sarah Pinborough 28 La mariée était en blanc de Mary Higgins Clark et Alafair Burke 29 La rivière des âmes perdues de James D. Doss 30  Nom de code : Mémé Ruth d’Alice Quinn 31 Sans défense d’Harlan Coben 32 Le meurtre d’O’Doul Bridge de Florent Marotta 33 Dernier appel pour les vivants de Peter Farris 34 Témoin de la nuit de Kishwar Desai 35 Mato Grosso de Ian Manook 36 Le complot du trident de Tristan Koëgel 37 Une histoire des loups d’Emily Fridlund 38 La mer d’innocence de Kishwar Desai 39 Une illusion d’optique de Louise Penny 40 Les bas-rouges se bougent de Kate Saunders 41 Morgana Chaudeveine contre les 13 sorcières de Clair Arthur 42 Arsher et Bennett, tome 2 : Eden de Candice Fox 43 Le couple d’à côté de Shari Lapena  44 Les origines de l’amour de Kishwar Desai 45 The master magicien de Charlie N. Holmberg 46 Marquée à vie d’Emelie Schepp 47 La marche du mort de Larry McMurtry 48 Felicity Atcock, tome 4 : les anges sont sans merci.49 Millénium, tome 5 : La fille qui rendait coup pour coup de David Lager 50 L’arménien de Carl Pineau 51 Hercule, chat policier : jumelles en détresse de Christian Grenier 52 Le secret du magicien de Christian Grenier 53 Le canyon des ombres de James D Doss 54 La femme au serpent de Claude Izner 55 L’inconnu de Port Belon de Jean-Luc Bannalec 56 Une journée dans la mort de l’Amérique de Gary Younge 57 Meurtres à l’île d’Yeu d’Yves Ramonet  58 Les 5/5, tome 1 : en équilibre d’Anne Plichoat et Cendrine Wolf  59 Les hamacs de carton de Colin Neal 60 Nickel chrome d’Hervé Claude 61 Le diable en personne de Peter Farris 62 Piège contre un élu d’Ian Rankin 63 Mirror mirror de Cara Delevingne et Rowan Colement 64 L’esprit de la nuit de James D Doss 65 Un zéro avant la virgule de James Holin 66 Sous son toit de Nicole Neubauer 67 Soleil noir d’Armèle Malavallon 68 Origine de Dan Brown 69 Arsène Lagriffe donne la patte de Jennifer Gray 70 Soleil rouge de Mathew McBride

Sous son toit de Nicole Neubauer

 

Résumé :
Il a du sang sur les mains. Il ne se souvient de rien.
Quand l’avocate Rose Benninghoff est retrouvée morte dans son appartement à Munich, la gorge tranchée, le commissaire Waechter semble tenir le coupable idéal : Oliver Baptiste Junior. Le garçon de quatorze ans était tapi dans le sous-sol de l’immeuble, les mains couvertes de sang. Manifestement battu par son père, un homme que la victime avait fréquenté, Oliver prétend n’avoir aucun souvenir de la soirée qui a précédé le crime.
Par ce rude hiver, le plus froid depuis des années, le commissaire Waechter et son équipe organisent une redoutable chasse à l’homme pour démasquer le meurtrier. Mais le mystère qui entoure Rose, secrète et insaisissable, les ralentit autant que la neige qui recouvre la ville…

Merci à Netgalley et aux éditions Robert Laffont pour ce partenariat.

Mon avis :

Je vous donne en mille pourquoi j’ai sollicité ce partenariat : le nom du commissaire. Si, si. Sont venus ensuite l’éditeur et la collection, que j’apprécie beaucoup (lire Claire Favan, Alexis Aubenque ou Amy Gentry). J’ai laissé mûrir mon avis, parce qu’il n’était pas si facile que cela à rédiger.
Ce que j’ai aimé ? Les enquêteurs, qui sortent de la norme des romans policiers. Ils ne sont pas alcooliques/divorcés/traînant leur solitude et leur mal de vivre dans les bars ou ailleurs, mettant en danger l’enquête. Non, ils sont presque banals. Mention spéciale pour Ellie, remplie de peps et de détermination, plus que son collègue Hannes. A sa décharge, il faut dire que sa vie privée n’est pas simple mais s’inscrit bien dans notre époque.
J’ai aimé aussi les thèmes, forts, qui étaient développés. La justice, ou plutôt la manière dont elle est rendue, est au coeur de ce roman, de même que le sort réservé aux plus vulnérables, et la manière dont ils peuvent se remettre de ce qu’ils ont subi.
Ce que j’ai moins aimé, ce sont les zones d’ombre de l’enquête. J’ai beau avoir relu certains passages, j’ai eu l’impression que tout n’était pas complètement éclairci. Trop d’attente avait été crée pour ne pas être satisfaite. Oui, nous avons un suspect, un suspect-victime puisque les enquêteurs se demandent, tout de même, comment il est arrivé dans un état pareil – à croire que, plus les parents ont le bras long, plus les services sociaux ferment les yeux, l’argent assurant une parfaite protection et une excellente éducation. Olivier Baptiste Junior est quasiment le seul suspect, et l’essentiel de l’enquête tient plus à savoir comment ils parviendront à l’interroger qu’à l’enquête en elle-même.
Sous mon toit est une lecture en demi-teinte. J’espère que le prochain roman de cette série me laissera moins sur ma faim.

Un peu de musique : Mandoline de Michel Berger

Parce que la musique survit à ceux qui l’ont écrite et chanté, je voulais vous proposer cette chanson de Michel Berger que j’ai découverte récemment. Son texte sonne de manière très contemporaine à mes oreilles.

Mandoline  :

Un zéro avant la virgule de James Holin

édition Ravet-Anceneau – 276 pages

Présentation de l’éditeur :

À Deauville, le festival du film américain ouvre bientôt ses portes. Cinéphiles, stars et politiques préparent ce rendez-vous incontournable. Pourtant, le commissaire Arnaud Serano n’a pas la tête aux réjouissances. Il enquête sur l’assassinat par empoisonnement de Jean-Guy Bougival, comptable du musée de la sculpture contemporaine. Un meurtre qui a lieu alors que les finances de l’établissement sont contrôlées par Eglantine de Tournevire, magistrate à la Cour des comptes. Simple coïncidence ? Peu à peu, Tournevire sort le nez des chiffres et se prend au jeu de l’enquête aux côtés de Serano. Sur le tapis rouge du festival s’étalent ambitions, magouilles et trahisons. Pour Eglantine et Arnaud, les mauvais comptes font les bons ennemis.

Mon avis : 

A Deauville, tout va bien. Si, si, je vous assure. La réputation de cette ville n’est plus à faire, tout est très paisible.
Enfin presque.
Imaginez tout de même que le festival du film américain débute et que le maire a tout prévu pour se faire une promo d’enfer. Accessoirement, les policiers de toute la ville, y compris ceux de Trouville, sont sur les dents, mais il faut ce qu’il faut pour accueillir dignement les stars américaines, non ? Même l’armée s’y le faut sera de la partie ! Ah non, vivre à Deauville, ce n’est pas de tout repos.
Ah, le musée de la sculpture contemporaine est contrôlé ? Ce sont des choses qui arrivent, surtout que, franchement, c’est un petit musée, récent, pas de quoi fouetter un chat tripode et obèse. Ce musée et sa directrice ont pourtant de la chance : Tournevire et Lacroix, chargés de ce contrôle, sont des personnes consciencieuses, aimant leur métier, sans être pour autant extrêmement pointilleux. Sauf si l’on cherche à leur dissimuler quelque chose, forcément. Sauf si, aussi, l’agent comptable meure de manière vraiment inopiné, après avoir été largement aidé. Un meurtre est-il facile ? Oui.
Serano, le policier chargé de l’enquête est atypique – homme qui se dévoile peu sur son passé, il n’en reste pas moins très sociable, sans se laisser enquiquiner par certaines contingences. Il est, finalement, assez proche d’Eglantine qui, elle non plus, n’a pas l’intention de se laisser intimider. L’enquête comporte plusieurs ramifications, et nous emmène sur les marchés de l’art, ou dans les coulisses de la belle Normandie. Il montre également des personnes qui ne reculent devant rien pour arriver à leur fin. Vraiment rien – et je ne ressens aucune sympathie pour eux, sauf pour les victimes collatérales.
Sont au passage égratignés les prétentions écologiques des vedettes qui cherchent un nouveau moyen de se faire remarquer. Quant à l’écologie réelle, quotidienne… on en est loin ! Ne parlons pas non plus des petites luttes de pouvoirs politico-politiciennes, qui seraient presque drôles, n’étaient les enjeux.
Un roman policier agréable à lire, même si les péripéties sanglantes ne manquent pas.

Les semeurs de bonheur de Cécile Pardi

Résumé :
Perrine, cinquantenaire au chômage, est au bord de la dépression quand le hasard met sur son chemin une petite chienne fox en piteux état. Elle la ramène chez elle et ce geste va transformer sa vie. Elle sort de sa solitude et se lance dans des M.B.B. (des missions de bonheur bilatéral) envers des inconnus. Après bien des mésaventures, elle se retrouve à la tête d’une petite troupe de douze humains et sept fox terriers, agents spéciaux en bonheur et un mouvement mondial se met en place…
Ce texte optimiste fait chaud au cœur et met de bonne humeur toute personne qui s’y plonge !

Merci à Netgalley et aux éditions Librinova pour ce partenariat.

Mon avis :

J’ai entendu un jour la formule « ce livre devrait être remboursé par la sécurité sociale ». Elle pourrait parfaitement s’appliquer à ce livre, qui remplit toutes les conditions pour être un feel good book.
Certes, l’héroïne est au chômage, certes, elle a peu de chance de retrouver un emploi, elle déprime, mais elle n’est pas seule, elle a un toit sur la tête, et un jour, son chemin croise celui d’une petite chienne, qu’elle nomme Fanette. Elle prend alors sa vie en main. Non, elle ne va pas monter une entreprise, non, elle ne va pas tout envoyer promener, elle va s’assigner une mission : donner du bonheur autour d’elle, au moins une fois par jour. J’ai un peu pensé à l’esprit scout, avec la BA quotidienne (je ne pense pas être la seule à connaître ce principe), si ce n’est que Perrine, au début, oeuvre dans le plus parfait anonymat. Rendre les gens heureux n’est pas facile, il est des personnes qui adorent râler.
Le roman est court, c’est le seul reproche que je pourrais lui faire. Si les missions de Perrine semblent faciles, il faut aussi compter sur un bon sens de l’observation pour y parvenir. Il est des choses, des personnes que l’on ne voit pas, ou pire, que l’on ne veut pas voir. Fermer les yeux est beaucoup plus simple qu’agir.
Au fur et à mesure que je lisais ce livre, j’ai pensé à d’autres titres… si ce n’est que l’auteur a pris le partie d’écrire un roman feel good jusqu’au bout, heureusement.
Et si nous devenions nous aussi des semeurs de bonheur ?