Journal d’un louveteau garou – 18 novembre 2017

Cher journal
figure-toi, même si cela paraît incroyable, qu’il m’arrive, parfois, d’oublier à quel point mon frère peut être pénible. Je regarde en arrière, et je constate qu’il n’a pas changé depuis son entrée au pensionnat. Non, il n’a pas fait grand chose de particulier : bavarder à outrance, embêter les louvetelles, tenter de tricher sur son voisin. De l’ordinaire, pas de super.
L’infirmerie ne désemplit pas, à croire qu’il y a une épidémie. Un petit 6e s’est brûlé la patte à la cantine, on cherche encore comment – le même qui s’était blessé à l’atelier théâtre. Je vous passe sous silence les saignements de nez inloupinés, des claquages musculaires et autres foulures du poignet. Qui nous a fait une jeune génération aussi maladroite ? La meute est mal barrée, moi, je vous le dis !
Et encore, vous ne savez pas tout : certains professeurs ont suggéré que l’on achète des dragons pour faciliter les déplacements des professeurs. Et cramer les louveteaux en retard en cours.
Il est des jours où l’on voudrait rester couché.
Cher journal, je te laisse, je crains que Valère n’ait encore fait des bêtises.
Anatole Sganou 3e Bleu.

Publicités

Les 5/5 – tome 1 : en équilibre d’Anne Plichota et Cendrine Wolf

Présentation de l’éditeur : 

Quand cinq ados s’unissent contre l’injustice.
Far a 16 ans, c’est une jeune fille surdouée, déchirée entre deux cultures.
Merlin et Titus, les jumeaux, sont déscolarisés, ils ont 17 ans et la précarité est leur quotidien.
Tom, 13 ans, acrobate, solitaire et rebelle, ne manque de rien, si ce n’ est de l’ estime de son père.
John, enfin, le plus jeune, 12 ans, est un garçon né dans un corps de fille, choyé par ses parents, mais incompris du reste du monde.
Tous ont quelque chose à prouver, une blessure à soigner. Tous vont se retrouver autour d’une même passion, les sports de rue, et d’une même quête : la justice.

Merci à Livraddict et aux éditions XO pour ce partenariat.

Mon avis : 

Les 5/5…. Pour ma part, dès que je vois un livre qui évoque un groupe de cinq adolescents qui vivent des aventures policières, je ne peux m’empêcher de penser au club des cinq. Nous avons bien quatre garçons, une fille. Tous les cinq sont passionnés par les sports hors-norme, ce qui a permis de les réunir, Far et les jumeaux d’un côté, John et Tom de l’autre, sous l’égide de Lip, frère aîné de ce dernier.
Ce n’est pas seulement le club des cinq qu’évoque ce titre, mais aussi le mythe de Robin des bois, mâtiné de modernité avec les lanceurs d’alerte. C’est un peu comme si rien n’avait changé depuis le moyen-âge, si ce n’est que les moyens que possèdent les puissants, en plus d’une médiatisation qui leur assurent l’admiration de certains, sont bien plus sophistiqués qu’ils ne l’étaient du temps de Richard Coeur de Lion. Aussi les moyens pour lutter contre eux seront plus complexes, plus inventifs, et tout aussi risqués. D’ailleurs, en lisant certaines scènes, je me suis dit qu’elles possédaient un potentielle certain pour une adaptation sur écran géant.
Le lieu de l’action ? Paris, notamment le bassin de la Villette, lieu de rendez-vous de Tom et John, où les rejoindront bientôt Far, Merlin et Titus. Des prénoms courts, percutants, ou fortement chargés de références culturelles. Une histoire d’amitié, d’amour aussi (mais chut !), mettant également en valeur toutes les cellules familiales, dans leur diversité. Nous avons une famille unie, qui fait face quoi qu’il arrive. Nous avons une autre famille unie, qui s’avère n’être qu’une belle façade. Nous avons des mères qui font face, quoi qu’il arrive, des pères protecteurs, aimants. Nous avons des mères qui se dérobent, sont absentes, des pères qui ont quitté le navire, ou pensent davantage à eux qu’au bien être de leurs enfants.
Je n’irai pas jusqu’à dire que les cinq adolescents se recomposent une famille, non, tout est plus complexe, tout comme le fait que, sous l’égide de Lip. Ils se questionnent, sur le bien fondé de leurs actes, sur les risques qu’ils prennent – nous ne sommes pas dans un roman d’aventures lisse.
Premier tome, oui, mais premier tome qui ne se contente pas de jeter les bases de la série. Nous sommes déjà au coeur de l’action, nous pouvons prendre fait et cause pour l’un des personnages en particulier, pour leur capacité, notamment, à dépasser les obstacles qu’ils peuvent vivre dans leur vie quotidienne. Premier tome qui donne aussi envie de connaître très rapidement la suite de leurs aventures.

Sauver les livres et les hommes de Michaeel Najeeb et Romain Guibert

Présentation de l’éditeur :

Lorsque Mossoul tombe aux mains de Daech, plusieurs dizaines de milliers de Chrétiens fuient la plaine de Ninive, au nord de l’Irak. En quelques heures, des familles entières abandonnent leurs maisons, leurs églises et leurs cimetières, fuyant un assaut de cruauté. Elles quittent la terre de Noé, d’Abraham et de saint Thomas, la leur depuis deux millénaires.
Au cours d’une incroyable épopée, le père Michaeel Najeeb, sauve des centaines de manuscrits vieux de plusieurs siècles que les djihadistes ont juré de réduire en flamme, comme ils ont détruit Palmyre ou saccagé le tombeau de Jonas. Au péril de sa vie, ce dominicain de Mossoul nettoie, restaure et protège ces textes sacrés.

Merci à Netgalley et aux éditions Grasset pour ce partenariat.

Mon avis : 

Ce livre est un témoignage sur la guerre en Syrie, le quotidien de ceux qui vivent, qui fuient non pour eux mais pour préserver les leurs. « Fuir », d’ailleurs, est un bien grand mot : combien mourront en route, seront témoin de scènes d’horreur, ou seront séparés des leurs   : Quand Daech est face à soi, on ne joue pas au dur, on ne triche pas. Ceux qui fuient sont surtout prudents.

Celui qui témoigne, c’est le père Michaeel Najeeb. Depuis des années, déjà, il oeuvrait à la préservation des manuscrits anciens, menacés par le temps, menacés surtout par es djihadistes. Il rappelle ainsi l’importance de préserver la culture, quelle qu’elle soit, puisque tout est fait pour la détruire, faire table rase de ce qui a uni les hommes.

Je termine par une touche personnelle (forcément) : à l’heure où certains se croient drôles en disant « j’ai pas d’racines, ch’suis pas un arbre », je les invite cordialement à passer une journée sans culture, mais alors vraiment sans culture. Nous discuterons après.

 

Meurtres à l’île d’Yeu d’Yves Ramonet

Mon résumé : 

Isabelle, navigatrice renommée, revient sur son île natale avec son fils Noé avant une dernière transat. Elle reçoit un signal de détresse. Las ! C’est un corps décapité qu’elle repêche. Le commandant Nicolas Lemeur enquête.

Petite précision : 

Si vous avez vu le téléfilm sur France 3, vous ne lirez ni le livre, ni mon avis. Pas grave : je ne vais pas être très sympa.

Mon avis : 

– Ce que je voulais dire, c’est qu’on est en basse saison, et que c’est toujours calme. 
– Calme ? Un mec décapité. Un bateau sans doute coulé. Qu’est-ce que ce doit être quand c’est agité….

Je suis bien d’accord avec le commandant Lemeur : franchement, ce n’est pas une affaire pareille qui permettra le bon développement du tourisme sur l’île d’Yeu. Mettons nous également à la place d’Isabelle, originaire de l’île et qui, pour son retour, est accueillie par un cadavre : il est des comités d’accueil bien plus sympathiques, c’est moi qui vous le dit. Et ce n’est pas fini ! Point positif (pour le tourisme, toujours) : il apparaîtrait que seuls les enfants nés sur l’île seraient menacés, en vertu d’une légende locale. Je vous le dis tout de suite : il est vraiment dommage que cette partie de l’intrigue ne soit pas davantage développée, elle avait un fort potentiel. Tant pis pour le cartésianisme, il est toujours bon d’aller au bout des choses.
A l’intrigue ésotérico-policière s’ajoute une histoire d’amour – ou presque : l’enquêteur est l’ex de la navigatrice. Disons plutôt qu’elle l’a quitté 18 ans plutôt et qu’il n’a pas vraiment compris pourquoi. L’explication s’appelle Noé et ne doit pas du tout sa participation à l’intrigue au commandant – ce qui explique ainsi la rupture, n’est-ce pas ?
Les intrigues se déroulent sans trop de complication, avec logique, ai-je envie de dire. Il est tout de même des invraisemblances, des faits qui ne sont pas assez creusés. Je me répète, mais il est bon de laisser une intrigue se déployer. L’ensemble reste sympathique, mais pas indispensable.

Hillbilly élégie de JD Vance

#MRL17

quatrième de couverture : (Editeur)

Dans ce récit à la fois personnel et politique, J.D. Vance raconte son enfance chaotique dans les Appalaches, cette immense région des États-Unis qui a vu l’industrie du charbon et de la métallurgie péricliter.
Il décrit avec humanité et bienveillance la rude vie de ces « petits Blancs » du Midwest que l’on dit xénophobes et qui ont voté pour Donald Trump. Roman autobiographique, roman d’un transfuge, Hillbilly Élégie nous fait entendre la voix d’une classe désillusionnée et pose des questions essentielles. Comment peut-on ne pas manger à sa faim dans le pays le plus riche du monde ? Comment l’Amérique démocrate, ouvrière et digne est-elle devenue républicaine, pauvre et pleine de rancune ?

Mon avis :

Ce livre m’a profondément émue et bien qu’il ne comporte que 288 pages, c’est à dire moins que ce que je suis capable de lire vite (et bien), j’ai eu du mal à progresser au sein de cette communauté, surtout après avoir lu Un jour dans la mort de l’Amérique de Gary Younge qui, s’il n’évoque pas cette communauté, montre une Amérique que l’on ne veut pas voir.

D’ailleurs, qui est JD Vance ? Quel est son véritable nom, lui qui a été abandonné par son père biologique, au sens propre du terme, puis adopté par le nouveau mari de sa mère, avant que celui-ci ne parte à son tour et ne soit remplacé par un autre homme, puis encore un autre ? Vous direz peut-être que j’attache trop d’importance à un simple détail, pourtant le nom est ce qui nous définit dès la naissance, et ces changements successifs ne sont qu’une des facettes de l’instabilité de la vie du jeune JD.

Hillbilly Elegie pourrait être une autobiographie, mais ce serait trop simple, trop réducteur. JD évolue au sein d’une famille dont les normes sont celles de leur milieu. Reste à définir ce qu’il est et ce n’est pas toujours précis parce que nous ne sommes pas dans un ouvrage de sociologie. Pourtant, certaines parties s’en rapprochent, comme le moment où il analyse les rumeurs, les fausses croyances qui ont donné lieu à de la défiance envers Barack Obama, ce qui semble à peine croyable à nos yeux d’occidentaux (enfin… aux miens).

Nous sommes avant tout face au destin d’une famille – à la fois biographie collective et roman d’apprentissage pour ce futur avocat, à qui personne, dans sa jeunesse, n’avait donné les codes pour accéder à l’université. Lui, comme sa mère avant lui, a grandi dans un climat de violence continuelle, pas tant de violence physique (encore que….) que de violence verbale – ou l’impossibilité de communiquer sereinement. Tout comme la sérénité, la confiance en soi, en l’autre, semblent difficile, voire impossible à construire quand l’on grandit dans un tel climat.

Hommage aussi, et malgré tout, à la figure de ses grands-parents, qui n’étaient plus ceux qu’ils étaient quand leurs propres enfants étaient jeunes. Ils ont été l’élément stable dans la vie de leur petit-fils, ce sont eux qui lui ont donné le goût des études, eux auprès de qui il pouvait se réfugier quand cela n’allait pas avec sa mère. Oui, les gens peuvent changer, il ne faut pas l’oublier.

Merci aux éditions Globe et à Priceminister pour l’envoi de ce livre dans le cadre des matches de la rentrée littéraire. 

matches rentree litteraire

Bilan n°4 du challenge Thriller et polar

Oyez, oyez, oh ……..yeah ! Voici le quatrième bilan du challenge polar et thriller ou bilan de novembre. En effet, l’année scolaire étant devenue véritablement trépidante donc je crains de ne pas parvenir à dresser le bilan de décembre.

Mais réjouissez-vous, voici ce nouveau bilan !

Avez-vous progressé ? Avez-vous fait de belles découvertes littéraires ? Quel héros ou anti-héros vous ont accompagné pendant le mois de novembre ?

Nous en étions à 161 livres lus en octobre, nous en sommes désormais à 213 ! Bravo à tous !

Et, en ce qui concerne la tête du challenge, Belette a lu 64 livres, et Sharon 56.

Bonnes lectures à tous !

Belette : 1 Ciel rouge de Luke Short 2 Dusk de Sébastien Bouchery L’ordre des choses de Frank Wheeler Jr. De cauchemar et de feu de Nicolas Lebel Le cri de Nicolas Beuglet Aliss de Patrick Senécal  7  L’homme qui mit fin à l’histoire de Ken Liu  La Compassion du Diable de Fabio M. Mitchelli  Une nuit éternelle de David S. Khara  10 Yaak Valley, Montana de Smith Henderson  11 Bénis soient les enfants et les bêtes : Glendon Swarthout 12 Courir au clair de lune avec un chien volé : Callan Wink  13 Lucky Luke – Tome 14 – Ruée sur l’Oklahoma de Morris & René Goscinny 14 Lucky Luke, tome 30 Calamity Jane de Morris et René Goscinny 15 Spirou et Fantasio, tome 39 : Spirou et Fantasio à New York de Tome et Janry 16 À propos de courage de Tim O’Brien 17  Les Tuniques Bleues – Tome 33  Grumbler et fils de Raoul Cauvin & Willy Lambil  18  Lucky Luke – Tome 6 – Hors-la-loi de Morris 19 Le Bon Frère de Chris Offutt 20  Lucky Luke – Tome 11 – Lucky Luke contre Joss Jamon de Morris & René Goscinny 21 Lucky Luke – Tome 24 – La Fiancée de Lucky Luke de Morris & Guy Vidal  22 Dark Horse de Craig Johnson  23 Des cavaliers dans la nuit d’Ernest Haycox 24 Lucky Luke – Tome 1 – La Diligence de Morris & René Goscinny 25 Scalped – Tome 1 – Pays indien / Tome 2 – Casino boogie de Jason Aaron & R.M. Guéra  26 Lucky Luke – Tome 3 – Dalton City de Morris & René Goscinny  27  Lucky Luke – Tome 12 – Les Cousins Dalton de Morris & René Goscinny 28 L’histoire en Bandes Dessinées – T1 – L’épopée sanglante du Far West * Face aux Peaux-Rouge et aux hors-la-loi de Joly  29  Blueberry – Tome 11 – La mine de l’Allemand perdu de Jean-Michel Charlier & Jean Giraud  30 L’étoile du désert – Tome 3 de Marini, Desberg & Hugues Labiano 31  Lucky Luke – Tome 18 – Le Bandit manchot de Morris & Bob de Groot  32 Au revoir là-haut : Pierre Lemaitre [LC avec Bianca] 33 Durango – Tome 11 – Colorado d’Yves Swolfs 34  Lucky Luke – Tome 35 – Le Klondike : Morris, Léturgie & Yann 35 Durango – Tome 12 – L’Héritière : Yves Swolfs 36 Durango – Tome 13 – Sans pitié : Yves Swolfs 37 Les rumeurs du Mississippi : Louise Caron 38  Lucky Luke – Tome 16 – Le Magot des Dalton : Morris & Vicq  39  Lucky Luke – Tome 23 – Le Daily Star : Morris, Xavier Fauche & Jean Léturgie 40  Lucky Luke – Tome 23 – Le Daily Star :deMorris, Xavier Fauche & Jean Léturgie 41 Lucky Luke – Tome 12 – La Guérison des Dalton : Morris & René Goscinny 42  Les Tuniques Bleues – Tome 17 – El Padre : Raoul Cauvin & Willy Lambil 43 Les Tuniques Bleues – Tome 4 – Outlaw : Raoul Cauvin & Louis Salvérius 44 L’Homme qui n’aimait pas les armes à feu – Tome 4 – La Loi du plus fort de Wilfrid Lupano & Salomone 45 Les Tuniques Bleues – Tome 3 – Et pour quinze cents dollars en plus de Raoul Cauvin & Louis Salvérius 46 Underground railroad : Colson Whitehead 47 Sherlock – Tome 2 – Le banquier aveugle : Jay, Mark Gattis & Steven Moffat [MANGA]  48 Par le vent pleuré : Ron Rash  49 Le casse – Tome 5 – Gold Rush : Luca Blengino & Antonio Sarchione 50 Une histoire des loups d’Emily Fridlund  51 Les aventures de Charlotte Holmes – Tome 2 – Le dernier des Moriarty de Brittany Cavalli 52 Les aventures alsaciennes de Sherlock Holmes de Christine Müller 53  Coups de crocs : Erle Stanley Gardner [Perry Mason] 54 Une colonne de feu : Ken Follett [LC Bianca]55  Black Butler – Tome 24 de Yana Toboso 56  Sherlock – Tome 3 – Le grand jeu de Mark Gatiss, Steven Moffat & Jay 57 Histoires extraordinaires d’ Edgar Allan Poe 58 Sherlock – Tome 3 – Le grand jeu : Mark Gatiss, Steven Moffat & Jay 59 Tango – Tome 1 – Un océan de pierre : Matz & Philippe Xavier 60 Mycroft Holmes et le guide de l’Apocalypse : Kareem Abdul-Jabbar, Raymond Obstfeld & Joshua Cassara 61 Glaise de Franck Bouysse  62 ulle part sur la terre de Michael Farris Smith 63 Entre deux mondes d’Olivier Norek 64 Sherlock, Lupin et moi – Tome 3 – L’énigme de la rose écarlate d’ Irene Adler

Sylvie Cerisia :

Chroniques littéraires (Miss Marple) : 1 Les petites filles de Julie Ewa California girls de Simon Liberati 3 The girls d’Emma Cline 4  Le doute, S.K. Treymaine 5 Hortense, Jacques Expert

Claudia : 1. Pandemia – Franck Thilliez 2. L’emprise du passé – Charlotte Link 3. Les morsures de l’ombre – Karine Giebel 4 Au fond de l’eau – Paula Hawkins  5 Fin de ronde – Stephen King Les animaux – Christian Kiefer  7 Le cri – Nicolas Beuglet Ceux qu’on aime – Steve Mosby L’avocat, le nain et la princesse masquée – Paul Colize  10 Sharko – Franck Thilliez

Frankie (Montalbano): Sa présentation du challenge De soie et de sang, cinquième enquête de l’inspecteur Chen de Qiu Xiaolong Cours ma jolie de Lisa Unger Hypothermie d’Arnaldur Indridason Stasi Child, Karin Müller tome 1 de David Young

Ju lit les mots : son billet de présentation 

Aby (n’y descendez jamais) de Fabrice Liegeois  Josh de ALEXIS AREND  Le Silence des Aveux d’Amélie De Lima  CHARLY : Au commencement de Cédric PERON   5  Sans raison… de Mehdy Brunet  6  Secrets Mortels de Sam Carda 7 Le Ferry de Mats Strandberg  Le cimetière des veaux sous la mère de Bertrand Boileau 9  LA RUMEUR tome 1 : La fuite de Solenne Hernandez  10 Fanny N. d’Alice Quinn 11 Le Silence des Aveux d’Amélie De Lima 12  La Nature des choses de Charlotte Wood  13 Reconstitution de Thierry Moral 14 Anima Noctis Pierre-Olivier Lacroix 15 Le meurtre d’O’doul Bridge de Florent Marotta  16 Tombent les anges de Marlène Charine  17 Les yeux de Slimane-Baptiste Berhoun 18 Elise de Luca Tahtieazym 19  Sharko de Franck Thilliez  20 Nulle part sur la terre de Michael Farris Smith 21  L’Affaire Léon Sadorski de Romain SLOCOMBE 22  D’ombre et de silence de Karine GIEBEL 

Licorne (Montalbano) : son billet de présentation Le septième prophète de Matt Verdier De sinistre mémoire de Jacques Saussey  3 Une étude en écarlate de Jean d’Aillon  4 Les Petits-meurtres à Mangle Street de MRC Kasacian  5 Un dernier verre avant la guerre et Ténèbres, prenez-moi par la main de Dennis Lehane

Lilousoleil

Livre d’après (Montalbano) : 1  Qui a tué Heïdi ? Marc Voltenauer 2  Zéro de Marc Elsberg  Minuit sur le canal San Boldo, Donna Leon La méthode du crocodile, Il metodo del coccodrillo de  Maurizio de Giovanni. Quand sort la recluse de Fred Vargas

Livre d’Eden : son billet de présentation

Livre d’un jour (Montalbano) : 1 Code 93 de Olivier Norek La mue de l’assassin de Dorothée Lizion 3  Tout pour plaire de Ingrid Desjours Seules les bêtes de Colin Niel Livia Lone de Barry Eisler Sept jours pour survivre de Nathalie Bernard 7  Le chat de Tigali de Didier Daeninckx Sharko de Franck Thilliez Cobayes de Robin Cook

L’Ornitho (Erlendur) :

Lorence – Au Phil de lo son billet de présentation Blanc sur noir de Kris Nelscott 2 Les faiseurs d’anges de Kris Nelscott 3   Le rocher avec des ailes d’Anne Hillerman

Lucie Chipounette :1  Glacé de Bernard Minier L’oiseau de mauvais augure de Camilla Lackberg  3 Arrêtez-moi de Lisa Gardner

Mamoun : son billet de présentation De force de Karine Giebel

Manika : 1 Tu ne perds rien pour attendre de Janis Otsiemi 2 Le manoir de l’écureuil Tome 2 de serge Brussolo La face cachée de Ruth Malone d’Emma Flint

Martine (Montalbano) : sa présentation du challenge ; 1Una vacanza di petra d’Alicia Gimenez Bartlett 2 La briscola à cinq de Marco Malvaldi Le Che s’est suicidé de Petros Markaris 4 Un tour de passe-passe de Marco Malvaldi 5 Senza fermate intermedia Un natale di Petra d’Alicia Gimenez Bartlett Roman de Marko Zilahy

Mrs Pepys (Miss Marple) : 1 Mission à Haut-Brion – Le sang de la vigne, tome 1

PatiVore  : son billet de présentation du challenge Polar et thriller 2017-2018 Psychiko de Paul Nirvanas Le moine et le singe-roi d’Olivier Barde-Cabuçon 3 Le secret d’Igor Koliazine de Romain Slocombe  4. Code 93 d’Olivier Norek

Sandrion (Miss Marple): 1 La glace noire de Michael Connelly 2 Une fibre meurtrière de Kylie Fitzpatrick La Blonde en béton de Michael Connelly Le dernier coyote de Michael Connelly Les temps sauvages de Ian Manook Quand sort la recluse de Fred Vargas

Syl (Miss Marple) :

Titoulematou : 1 Naija de Thierry Berlanda De sinistre mémoire (Jacques Saussey) Les ombres innocentes de Guillaume Audru  4 L’enfant aux yeux d’émeraude de Jacques Saussey Serre-moi fort de Claire Favan

Vive les bétises : 1 Le temps est assassin de Michel Bussi 2 L’assassin à la pomme verte de Christophe Carlier

Virginie : 1 Le syndrome du crocodile de Thierry Dufresne Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel

Zofia :

et bien sûr Sharon (Sherlock Holmes)  : 1 Les marais sanglants de Guérande de Jean-Luc Bannalec Nozze nere, tome 1 de Jerôme Sublon Tout ce qui meurt de John Connolly  4  La dernière licorne de Tobby Rolland Le sang de la vigne, tome 19 de Jean-Pierre Alaux et Noël Balen Merde à Vauban de Sébastien Lepetit Cauchemar dans les Cotes de nuits de Jean-Pierre Alaux et Noël Balen Commissaire Morteau, tome 2 : L’origine du crime de Sébastien Lepetit Un vélodrame en Normandie de Robert Vincent 10 Sept jours pour survivre pour Nathalie Bernard 11 Dernier crime avant les soldes d’Yves Pinguilly 12 Boire et déboires en Val de Loire de Jean-Pierre Alaux et Noël Balen 13 Maudit printemps d’Antonio Manzini  14 La falaise de Paimpol de Christian Querré 15 Arsène Lagriffe hors-la-loi de Jennifer Gray 16 L’espionne qui aimait la cantine de Pamela Butchard  17 Arsène Lagriffe règle ses comptes de Jennifer Gray 18 De trèfles et de plumes de J. Arden 19 La dent du serpent de Craig Johnson 20 Créole Belle de James Lee Burke 21 Les panthères grises de Patrick Eudeline 22 Le secret des orphelins d’Elly Griffiths 23 Les disparues du marais d’Elly Griffiths 24 La cible était française de Lee Child  25 Addict de James Renner 26 Minuit sur le canal San Boldo de Donna Leon 27 Mon ami Adèle de Sarah Pinborough 28 La mariée était en blanc de Mary Higgins Clark et Alafair Burke 29 La rivière des âmes perdues de James D. Doss 30  Nom de code : Mémé Ruth d’Alice Quinn 31 Sans défense d’Harlan Coben 32 Le meurtre d’O’Doul Bridge de Florent Marotta 33 Dernier appel pour les vivants de Peter Farris 34 Témoin de la nuit de Kishwar Desai 35 Mato Grosso de Ian Manook 36 Le complot du trident de Tristan Koëgel 37 Une histoire des loups d’Emily Fridlund 38 La mer d’innocence de Kishwar Desai 39 Une illusion d’optique de Louise Penny 40 Les bas-rouges se bougent de Kate Saunders 41 Morgana Chaudeveine contre les 13 sorcières de Clair Arthur 42 Arsher et Bennett, tome 2 : Eden de Candice Fox 43 Le couple d’à côté de Shari Lapena  44 Les origines de l’amour de Kishwar Desai 45 The master magicien de Charlie N. Holmberg 46 Marquée à vie d’Emelie Schepp 47 La marche du mort de Larry McMurtry 48 Felicity Atcock, tome 4 : les anges sont sans merci.49 Millénium, tome 5 : La fille qui rendait coup pour coup de David Lager 50 L’arménien de Carl Pineau 51 Hercule, chat policier : jumelles en détresse de Christian Grenier 52 Le secret du magicien de Christian Grenier 53 Le canyon des ombres de James D Doss 54 La femme au serpent de Claude Izner 55 L’inconnu de Port Belon de Jean-Luc Bannalec 56 Une journée dans la mort de l’Amérique de Gary Younge

Le secret du magicien de Christian Grenier

Présentation de l’éditeur  :

Le magicien à la télévision a copié les tours de magie secrets de Max ! Comment est-ce possible ? Puisque les humains sont incapables de le deviner, Hercule le chat décide d’enquêter.

Mon avis : 

Hercule est en vacances – si, c’est possible, même les chats ont droit à des vacances. Il n’est pas le seul, bien entendu : Max profite de ses congés pour mettre au point des tours de magie et les présenter à ses filles, qui sont fans de magie. Seulement, il semble que quelqu’un lui dérobe ses tours. Comment est-ce possible ?
Ni les jumelles, ni Logicielle, ni, il faut bien le dire, Hercule, ne semblent croire à ce « vol ». Or, ils doivent se rendre à l’évidence, le vol est bien réel ! Comment élucider l’affaire ?
C’est encore une fois une lecture très plaisante qui nous est proposé là. Elle devrait beaucoup plaire aux jeunes lecteurs et aux fans de Christian Grenier.