Le sang de la coupe de Leighton Gage

tous les livres sur Babelio.com

Mon résumé :

Nous sommes au Brésil, la coupe du Monde de football va bientôt commencer. Seulement, la mère de Tico, le roi du football, le meilleur joueur de l’équipe nationale, vient d’être enlevé. Qui est derrière ce crime  ? Mario Silva et son neveu Hector enquêtent.

 

Mon avis :

Si j’étais un chroniqueur télé, je brandirai ce livre à bout de bras et je m’écrirai : lisez-le, ce livre est génial ! Si j’étais libraire, je le mettrai en devanture, et insisterai pour que vous le lisiez séance tenante. Je suis blogueuse, et je n’ai qu’une chose à vous dire : découvrez Leighton Gage, cet auteur prodigieux décédé en 2013.

Ame sensible découvrez : oui, la violence est présente, comme dans Le sang des maudits, mais elle n’est jamais complaisante. Leigthon Gage parle d’un pays qu’il connaît bien : la postface montre assez que la réalité dépasse largement en horreur la fiction. Les criminels ne reculent strictement devant rien pour parvenir à leurs fins. Certains sont connus, et passent à travers les mailles du filet, parce qu’il faut trouver un juge assez courageux pour les poursuivre, des jurés incorruptibles, et des enquêteurs consciencieux. Autant dire quasiment impossible.

D’autres, par contre, passent totalement inaperçus. Ils vivent comme monsieur et madame tout le monde, tout en fomentant enlèvement et meurtres. Tous n’ont pas le charisme de Rosa, le criminel qui servira de profiler à Mario Silva : ce charmant kidnappeur,criminologue de formation, n’a jamais blessé, torturé ou tué qui que ce soit, et ne manie pas la langue de bois. J’espère le retrouver dans un prochain tome.

Et bien sûr, il y a la coupe du monde. Ce roman a été écrit en 2010, et il paraît presque prophétique. Non seulement la coupe du monde se déroule au Brésil, mais les brésiliens craignent plus que tout l’humiliation d’être battus par les argentins. Aussi, Tico, leur champion, doit être en forme, le moral au beau fixe, et ne surtout pas s’inquiéter pour sa maman qu’il adore. Le fait n’est pas si rare : trois mères de joueurs brésiliens ont été kidnappées en 2010, et libérées contre rançon.

Mario Silva, son neveu, son équipe se doivent d’être efficaces. Nelson Sampaio, leur incapable de chef, est sous pression. Enquêter demande temps, patience et minutie, le premier élément leur fait cruellement défaut, les deux derniers compensent. Mario n’a guère le temps de s’occuper de sa vie privée, entre une femme qui a perdu pied vingt ans plus tôt à la mort de leur fils, et une équipière qui lui fait les yeux doux, alors que lui ne voit rien. Il mène à bien son enquête, en respectant les règles et en se fiant aussi à son intuition – les préjugés, très peu pour lui, et pour beaucoup de ses équipiers.

Le sang de la coupe est un excellent roman, drôle, cruel et bien écrit. Leighton Gage est un auteur à découvrir absolument.

91121022moisamericainlogo polar

Une réflexion sur “Le sang de la coupe de Leighton Gage

  1. Pingback: Marathon spécial challenge : le suivi | deslivresetsharon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.