Archive | 31 juillet 2014

Challenge 1 % littéraire 2013 : le bilan

challenge-1-littc3a9raire-20131

Après avoir lu le billet de Jostein et son bilan époustouflant, je me suis décidée à dresser le bilan du Challenge 1% rentrée Littéraire 2013 organisé par Hérisson ( Délivrer les Livres). J’ai lu cette année 8 % de la rentrée littéraire, soit 48 livres.

Si j’ai fait un aussi bon score, c’est grâce aux nombreux livres voyageurs qui sont arrivés jusqu’à moi, et aux partenariats. Je pense notamment à ceux obtenus grâce à Babelio ou à Libfly.

Déjà, une nouvelle rentrée littéraire approche. Je me réinscrirai avec plaisir, mais je sais que mon score ne sera pas aussi bon (avec ce challenge, c’est vraiment une année sur deux pour moi).

Voici donc mes lectures et mes coups de coeur :

1 New York sous l’occupation de Jean Le Gall
Les voyages de Daniel Ascher de Déborah Lévy-Bertherat
Corpus Equi de Diane Ducret
Journal d’un écrivain en pyjama de Dany Laferrière.
5 Faites vos valises les enfants, demain on va en Amérique ! de Valérie Tordjmann.
comment les eskimos gardent les bébés au chaud de Mei-Ling Hopwood
Proust contre Cocteau de Claude Arnaud.
Le fils de Sam Green de Sibylle Grimbert
Le souhait de Hu-Jie, de Jocelyne Marque
10Lucia Antonia, funambule de Daniel Morvan
La femme à la clef de Vonne Van der Meer
Miss Lily Ann de Lucienne Cluytens.
Zoanthropes, tome 2 de Mathias Rouage
Instinct primaire de Pia Petersen.
Esprit d’hiver de Laura Kasischke
Aile d’ange d’Ingelin Rossland
La servante du seigneur de Jean-Louis Fournier
La lettre à Helga de Bergsveinn Birgisson
chambre n°2 de Julie Bonnot
20La nostalgie heureuse d’Amélie Nothomb
21Courir sur la faille de Naomi Benaron
Sur ta tombe de Ken Bruen
Concerto pour la main morte d’Olivier Bleys coeurRL2013
La main noire de Robert Vincent
25 Wilma Tenderfoot et l’énigme de l’homme masqué d’Emma Kennedy  (jeunesse)
Le bataillon créole de Raphaël Confiant
 L’invention de nos vies de Karine Tuil
Mon père n’est pas un héros de Christophe Léon (jeunesse)
Compagnie K de William March.
30 Ballade d’un amour inachevé de Louis-Philippe Dalembert
31 Le royaume disparu de Brigitte Aubert
 La réforme de l’opéra de Pékin de Maël Renouard.
La grâce des brigands de Véronique Ovaldé
 Il faut beaucoup aimer les hommes de Marie Darrieussesq
35 J’ai perdu tout ce que j’aimais de Sacha Sperling
Sauf les fleurs de Nicolas Clément coeurRL2013
Pas assez pour faire une femme de Jeanne Benameur.
Après l’amour d’Agnès Vannouvong
 Partition silencieuse d’Ea Sola
40 Marilyn-monroe la cicatrice de Claude Delay
41 Dans le silence du vent de Louise Erdrich
42 Le quatrieme mur de Sorj Chalandon
43 Muette d’Eric Pessan coeurRL2013

44 La ruche d’Arthur Loustalot
45 Trois-femmes et un fantome de Roddy Doyle
46 La fabrique du monde de Sophie Van der Linden
47 Un jour dans la forêt de Marie Sizun
48 Les faibles et les forts de Judith Perrignon coeurRL2013

The commitments de Roddy Doyle

tous les livres sur Babelio.com

Présentation de l’éditeur :

Il est inutile de chercher Barrytown sur un plan de Dublin et de ses environs. Car ce faubourg de la capitale irlandaise, rendu célèbre par la trilogie que lui a consacrée Roddy Doyle, n’existe pas. Ou plutôt Barrytown est partout autour de Dublin, là où vivent ces Monsieur-tout-le-monde qui aiment leur Bushmills bien tassé et fait au pays.*

95322822Challenge cinéma chez Ostinato 

Circonstance d’écriture :

Je commence cette journée dans la légèreté, je la terminerai plus sérieusement.

Mon avis :

Fans de toutes les émissions de télé-crochets possibles et imaginables, bonjour ! Il suffit d’allumer sa petite lucarne pour avoir connaissance d’un nouveau « casting », d’un nouveau « concept » destiné à révolutionner l’industrie musicale et à amener à la connaissance du public de nouveaux talents.

Jimmy Rabitte, lui, a des ambitions moins commerciales : monter le premier groupe de soul music de Dublin. Lui qui est toujours à l’affût des nouvelles tendances, qui connaît avant tous ses amis les musiques qui plairont demain, se sent les épaules assez larges pour y parvenir. Il ne joue pas d’instruments de musique, ne chante pas ? Ce n’est pas grave. Il s’improvise directement de casting, et tant pis si sa mère se pose des questions sur toutes les personnes qui viennent chez eux – son fils serait-il devenu un dealer ?

Ses méthodes sont vraiment très particulières puisqu’il n’auditionne pas à proprement parler, non, il questionne sur les influences musicales de chacun. Il réunit ainsi un groupe avec les mêmes idéaux. Il ne reste plus maintenant qu’à apprendre à jouer de leurs instruments respectifs, et aux trois très jolies choristes de chanter juste. Leur acharnement musical, sous la direction de Joey Les Lèvres, le seul musicien professionnel du lot, fait plaisir à lire – peut-être pas à attendre, puisque même la maman de l’un d’entre eux, pourtant sourde, n’en peut plus.

J’ai aimé lire les aventures musicales de ses bras cassés irlandais, leurs répétitions, leurs concerts (avec une trentaine de spectateurs pour commencer), les changements au sein de groupe. Et j’ai lu trop de romans irlandais déprimants pour ne pas me réjouir de cet optimisme, de cette énergie qui habitent les personnages.

– Rome ne s’est pas faite en un jour.
– Mais Dublin, si !

62545_banni_re_vlechallenge-anglais91952462