All Blacks Academy – Tome 2 Voyage en terre de rugby par Samuel Loussouarn

Présentation de l’éditeur :

La nouvelle année commence d’une façon que je n’oublierai jamais. Je suis dans un avion, direction la Nouvelle-Zélande : les six prochains mois, je vais les passer à la All Blacks Academy, pour perfectionner mon rugby avec les pros ! Le rêve !… … ou presque : Mathis, mon rival de toujours, me met des bâtons dans les roues. Et mes coéquipiers venus des quatre coins du monde n’arrivent pas à s’entendre. Mais je n’ai pas fait tout ce chemin pour que l’aventure s’arrête là. Heureusement, je peux compter sur ma cousine Jade, mon copain Elliott et ma grand-mère Iriaka pour me remonter le moral et souder notre équipe.

Merci à Netgalley et aux éditions Hachette pour ce partenariat.

Oui, je publie mon avis le jour de la défaite française. Ce sont des choses qui arrivent.

Mon avis :

J’étais curieuse de savoir comment le second tome allait se dérouler. Je dois dire, malheureusement, que je suis un peu déçue. Les co-équipiers de Lucas sont différents, et pourtant, il doit à nouveau créer une cohésion dans l’équipe, se faire des amis et s’entraîner dur pour prouver qu’il mérite sa place au sein de l’académie. Il doit aussi subir les piques, et les manœuvres de déstabilisation de Mathis et de ses équipiers. Là, je me suis retrouvé des années en arrière, quand les adultes ne « voyaient » rien (est-ce vraiment possible ?) et que les adolescents ne « disaient » rien – par peur de paraître incapables de se défendre eux-mêmes. Vouloir que les jeunes règlent leur problème eux-mêmes, c’est bien, mais à ce point-là, on en arrive à ce qui ressemble fort à du harcèlement. Et je ne parle même pas de « l’esprit rugby » dont une des équipes semble dépourvue.

Certes, l’histoire n’est pas désagréable à lire, et devrait plaire aux amateurs de rugby – je n’y comprends toujours rien, je vous rassure. Il nous permet aussi de découvrir la Nouvelle-Zélande, ses paysages, ses coutumes – et ce gêneur de Mathis qui parfois vient nous gâcher le récit. Je me répète, mais laisser faire, ne pas poser de limite, c’est aussi montrer qu’il n’y en a pas. Lucas reste en contact avec ses amis, sa famille – et sa grand-mère, qui ne manquent pas de le soutenir et de le conseiller. L’humour ne manque pas, avec le personnage de Malcolm, totalement hors norme – le porridge non plus.

Le troisième tome sort en janvier, je ne suis pas sûre de poursuivre l’aventure.

 

 

Une réflexion sur “All Blacks Academy – Tome 2 Voyage en terre de rugby par Samuel Loussouarn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.