Chroniques de Prydain, tome 1 : Le Livre des Trois de Lloyd Alexander

Présentation de l’éditeur :

Au cœur du royaume de Prydain, un jeune garçon rêve d’aventures et de combats à l’épée. Chargé de veiller sur la truie Hen Wen, Taran est loin de se douter que l’animal possède de grands pouvoirs magiques et que l’abominable Roi Cornu est à sa recherche. Lorsque la truie s’échappe de Caer Dallben, Taran se lance à sa poursuite et s’enfonce profondément dans les terres de Prydain. Aidé du seigneur Gwydion, d’une créature nommée Gurgi et de la plus singulière des jeunes filles, Taran doit affronter le Roi Arawn et le Fils du Chaudron, deux êtres maléfiques au service du Roi Cornu. Le jeune garçon deviendra-t-il le héros qu’il a toujours voulu être ?

Mon avis :

Si, comme moi, vous avez vu enfant le film Taram et le chaudron magique, oubliez tout ! Le roman est d’une richesse incroyable par rapport au film – et je ne parle ici que du premier tome, je vous parlerai en temps et en heure des suivants. De même, je ne m’amuserai pas à jouer aux jeux des différences, ce serait nier l’intérêt de cette oeuvre.

Taram rêve d’aventures. Il ne se doutait pas de la manière dont elle surgirait, il ne se doutait pas des épreuves qu’il traverserait. Taram, après tout, n’est qu’un apprenti porcher, chargé de veiller sur une truie. Certes, elle possède des pouvoirs magiques, mais elle ne montre jamais ses pouvoirs à Taram ! Alors que les forces du mal approchent (oui, je sais, je suis un peu mélodramatique), elle s’enfuit – Hen Wren a bien saisi le danger ! Taram, qui était chargé de la protéger, se lance alors à sa recherche.

Sur sa route, il rencontrera une jeune fille qui sait ce qu’elle veut, et fait tout pour prendre son destin en main même si d’autres lui mettent des bâtons dans les roues, un prince courageux, une créature indéfinissable dont on ne sait au début si elle est un allié, un opposant ou simplement un enquiquineur goinfre de première. Il lui faudra courage et patience à lui aussi pour mener à bien sa quête, et savoir se remettre en question aussi.

Bienvenu dans les Chroniques de Prydain.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.