Amelia Fang et le bal barbare de Laura Ellen Anderson

 

édition Casterman – 224 pages.

Présentation de l’éditeur :

Amélia Fang, malicieuse vampirette, déteste assister au Bal barbare annuel organisé par sa mère, la comtesse Frivoletta. Ce soir-là, le palais est rempli de vieux monstres qui portent trop de dentelles et qui empestent le Poubel n°5. Comble de malheur, Tangine, prince de Nocturnia et sale-gosse-pourri-gâté, capture Trouille, sa citrouille de compagnie. La guerre est déclarée !

Préambule : en ce jour un peu spécial, je vais vous présenter deux livres qui collent avec la thématique Halloween.

Mon avis :

Ce livre est le premier tome d’une nouvelle série – le second, dans lequel il est question de licorne, sera traduit l’année prochaine. Laissez-moi vous présenter Amélia, charmante vampirette de son état. Elle est dotée d’amis absolument charmant, dont une Yéti appartenant à une espèce rare. Note : cette yéti, avec sa puissance vocale, ferait bien de se présenter très vite dans une chorale, on a besoin de voix !!!! Elle est la fille du comte Drake, qui possède de magnifiques chemises hawaïennes, du moins, il est le seul à le penser, et de la comtesse Frivoletta, toujours à la point de la mode, toujours impeccable, même quand elle part à la recherche d’un de ses yeux qu’elle a perdus. Surtout, surtout, elle s’occupe de la préparation du bal barbare annuel ! Amélia voudrait bien ne pas y être invitée, pas de bol : la fille du comte et de la comtesse se doit d’y être présente, même si elle est la seule enfant. Bonne nouvelle cette : le roi leur fera l’honneur de sa présence. Celui-ci a sombré dans une profonde dépression depuis que sa femme a été tuée par une fée. Oui, vous m’avez bien lu, une fée. Et encore, je ne vous ai pas parlé des terribles anges chatons, bien connus pour faire des ravages, ou des licornes qui sont vraiment abominables. Le roi sera là ! Mieux, son fils unique et héritier, Tangine sera présent lui aussi, il aura même intégré l’école où se rendent Amélia et ses amis. Mention spéciale, soit dit en passant, pour son institutrice, qui peut dévisser sa tête et la ranger pour se reposer un peu quand ses élèves sont un peu trop bruyants.

Mais rien ne se passe comme prévu, parce que le petit prince est :
– insupportable ;
– ingérable ;
– capricieux.
Son père a tellement l’habitude de céder à tous ses caprices qu’il n’écoute même plus les caprices de son fils. Aussi, quand Tangine s’empare de Trouille, la citrouille de compagnie d’Amélia, personne n’y trouve rien à redire, pas même ses parents. Sa mère est trop occupée à ce que le roi et son fils se sentent bien, son père, ami d’enfance du roi, est encore et toujours plongé dans ses mots croisés. Amélia doit donc se débrouiller seule, si elle veut récupérer Trouille – seule, mais avec ses amies.
L’intrigue est simple, au départ. Mais plus l’on progresse dans la lecture, plus l’on voit qu’il ne faut surtout pas se fier aux apparences. Dans ce monde inversé, où les nocturnes ont peur de tout ce qui vit le jour, à plus forte raison si ces créatures portent des paillettes, il est facile de juger, d’étiqueter. Amélia aussi devra aller au-delà de ses propres préjugés. J’espère que cela continuera ainsi dans la suite de ses aventures.
Je n’ai garde d’oublier les illustrations, vraiment très réussies. Et en bonus, quelques recettes que je ne vous conseille pas vraiment de tester, mais qui sont complètement dans l’esprit du livre.

Publicités

14 réflexions sur “Amelia Fang et le bal barbare de Laura Ellen Anderson

  1. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #8 [Bilan 1] – Muti et ses livres

  2. J’aime bien lorsque ça commence tout simple et que, pensant voir venir l’affaire, on se fait surprendre et hop, on découvre ensuite que c’était loin d’être aussi simple que l’on avait cru au départ !

    Par contre, le contraire, ça me fait chier – commencer sur des chapeaux de roues et flinguer le final avec une résolution bête.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.