Le monstre nounou de Tuitikki Tolonen

Présentation de l’éditeur :

Il y a des nounous rigolotes, des nounous trop sévères, d’autres qui vous laissent faire les 400 coups, et puis il y a… le monstre nounou !
En l’absence de leurs parents, Halley, Koby et Mimi vont être gardés par cette étrange créature poilue et poussiéreuse qui sent fort le renfermé. Voilà qui promet des vacances pas comme les autres…

Mon avis :

On dirait que les monstres sont vraiment des créatures familières aux finlandais. En effet, alors que les mères de famille gagnent toutes le premier prix d’un voyage et une cure de remise en forme, des monstres sont envoyés pour les remplacer, et personne ne s’étonne. Halley, l’aînée, est pourtant la plus rationnelle des trois enfants ! Ce n’est pas le cas de Mimi, qui converse avec sa robe de chambre bleue, et est tout à fait prête à s’entendre avec le gros monstre poilu qui les garde.

Très vite, un autre mystère apparaît : d’autres monstres sont là, et d’autres créatures aussi ! Bienvenue aux fééstiques qui piquent les monstres comme les moustiques les humains ! Par contre, les sorcières, qui se présentent comme les « propriétaires » des monstres ne sont pas du tout, mais alors là pas du tout sympathiques.

En dépit (ou grâce à) leur grande soeur, Mimi et Koby vont chercher à en savoir plus sur les monstres, leur manière de vivre, et ne pas se contenter de leur feuille de route très injonctive. Qui sait vraiment ce qui est bon pour les monstres ? Peut-être un certain Runnar, qui a écrit un livre sur eux, que Koby s’empresse d’emprunter à la bibliothèque, et de lire, même si ce n’est pas toujours très bien ordonné.

Deux mondes se télescopent, en fait, celui des adultes qui est presque rationnel – voir les articles de journaux qui, même avec une photo à l’appui, ne veulent pas croire à l’existence des monstres – et celui des enfants, qui est encore ouvert au merveilleux – jusqu’à ce que les adultes les amènent consulter. Il faut dire aussi que certains adultes sont singulièrement absents, tel le père de nos trois héros, surnommé « la voix invisible ». Combien sont-ils de père à se rendre compte que leurs enfants ont grandi et qu’ils n’ont rien vu ?

Le monstre nounou est un livre très agréable à lire, avec des illustrations absolument superbes. A recommander pour les enfants et pour les adultes qui ne sont pas insensibles au merveilleux.

 

Publicités

7 réflexions sur “Le monstre nounou de Tuitikki Tolonen

  1. Je l’ai lu il y a plusieurs mois et mon avis rejoint le tien. Je trouvais juste que c’était un peu long pour l’âge recommandé.

  2. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #7] Bilan 11 – Muti et ses livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.