Archive | 21 août 2018

Pour le meilleur et pour le pire – tome 5 d’Agatha Raisin de MC Beaton.

Présentation de l’éditeur :

Agatha Raisin et James Lacey ont prévu de se marier mais le jour du mariage, Jimmy, l’ancien mari d’Agatha qu’elle croyait mort, fait son apparition à l’église. Furieux, James s’enfuit. Le lendemain, Jimmy est retrouvé assassiné et Agatha et James sont les principaux suspects.

Mon avis :

Voici venir le grand jour ! Le mari d’Agatha est assassiné ! Comment ça, je spoile ? Non, je vous parle simplement des trente premières pages, les moments qui voient le plus beau jour de la vie d’Agatha complètement gâché : elle aurait dû vérifier avant que son mari, Jimmy, était bel et bien mort.
Pour moi, ce livre est un des plus réussis de la série. Presque toute l’intrigue, mis à part de courtes incursions à Londres, se passe à Carsely ou dans la campagne anglaise, ce qui donne à Agatha l’occasion de se frotter à d’autres villages, tout aussi pittoresque que le sien et de découvrir des habitants qui n’ont rien à envier aux meilleurs villageois de Carsely. Bref, nous faisons une jolie promenade policière en sa compagnie. Oui, Agatha et James, unis pour prouver leur innocence, remuent des faits qui aurait dû rester secrets – et le ne sont pas restés. Il aurait fallu presque rien pour cela ! Dans les petits villages, tout se sait très vite, et il est toujours des personnages truculents pour répondre les nouvelles.
Malgré les circonstances, malgré les apparences – le front uni James/Agatha ne l’est que pour l’enquête, Agatha continue presque de mener une vie ordinaire dans le cottage de James – avec ses chats. Elle peut compter sur ses véritables amis, même si elle semble en doute parfois et même si les cadavres semblent fleurir sous ses pas. Chacun ses talents de jardinière.
Une enquête remplie de rebondissements, drôle, pleine de danger en plein coeur de la campagne anglaise : que demander de plus ?