Toto Ninja chat et le grand braquage du fromage de Dermot O’Leary

édition Gallimard Jeunesse – 208 pages.

Présentation de l’éditeur :

Toto, son frère Silver et leur meilleur ami Facedechat sont appelés à la rescousse par Larry, le chat du premier ministre: la Conférence Mondiale de la Paix est menacée par la disparition subite de tous les fromages du monde ! Le duo de ninjas chats devra déployer tousses talents et faire appel à ses amis pour mettre la patte sur le voleur à l’origine de ce terrible complot.

Mon avis :

Le fromage, c’est bon pour la santé, et c’est une normande qui vous le dis !
Pardon, ce n’est pas le sujet du livre ? Mais bien sûr que si ! Tous les fromages du beau royaume d’Angleterre ont disparu, tout, et si c’est un drame personnel pour Silver, le frère et guide de Toto, s’en est un à plus grande échelle encore, puisque le fromage est indispensable dans les grands repas officiels. Voici donc Toto, ninja chat, chargée de sa première mission officielle, par Larry, son chef, et présentement locataire du 10 Downing street – être un chat entraîne de grandes responsabilités.
Pas facile pour Toto, non parce qu’elle est presque aveugle, mais parce qu’elle sait le poids qui pèse sur ses épaules – on peut être l’héroïne d’un roman de littérature jeunesse et avoir beaucoup de responsabilités !
Que vous dire de plus, si ce n’est que ce roman est drôle, enlevé, rempli de rebondissements et de posture de ninja. Toto, qui m’a forcément fait penser à Annunziata avant ses opérations (elle aussi ne distinguait que des ombres) est très attachante, tout comme Facedechat, leur meilleur ami si différent des autres, toujours prêt à les soutenir, à les aider, quels que soient les conséquences pour lui. Silver est un contrepoint comique, presque toujours gaffeur, mais rempli de bonne volonté, et ne reculant pas pour aider sa soeur – il suffit pour cela de le voir à l’entraînement. Leurs ennemis ne manquent pas de personnalité et de ressources. Les alliés de Titi et Silver non plus !
Un livre que j’ai envie de lire et de partager, un livre qui ne serait pas tout à fait le même sans les illustrations de Nick East et la traduction de Marion Roman.

12 réflexions sur “Toto Ninja chat et le grand braquage du fromage de Dermot O’Leary

  1. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #9 [Bilan 2] – Muti et ses livres

  2. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #9 [Bilan 3] – Muti et ses livres

  3. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #9 [Bilan 4] – Muti et ses livres

  4. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #9 [Bilan 5] – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.