Dans la maison de Philip Le Roy

Présentation de l’éditeur :

Huit lycéens d’une section Arts Appliqués ont l’habitude de faire la fête le samedi soir dans une maison de campagne isolée. Pour changer, l’un d’eux propose d’organiser une soirée frissons. Le but du jeu : effrayer les autres, et les faire boire. Mais avec des ados aussi créatifs, les bonnes blagues laissent bientôt la place à des mises en scène angoissantes. L’ambiance devient pesante. Et quand un orage éclate, le groupe se retrouve coupé du monde. Bientôt, des bruits étranges retentissent dans la maison, des pierres surgissent de nulle part, un garçon disparaît, puis une fille… La soirée bascule dans un huis clos horrifique.

Mon avis :

Attention, la lecture de ce roman peut vous causer un choc thermique. En effet, nous sommes bien face à un roman d’horreur pour adolescents, et pas seulement, les adultes peuvent l’apprécier aussi. Choc, parce que je vous mets au défi de trouver un seul de ses huit adolescents sympathiques. Ils sont tous imbus d’eux mêmes, ils ne vivent que pour leur art dont ils ont une vision très précise – le leur est forcément supérieur aux autres, leur conception de l’œuvre d’art aussi. Ils sont aussi adeptes de performance artistiques et sont capables de disserter indéfiniment sur elles. Ils sont jeunes, riches, beaux, ne vont surtout pas se mélanger aux autres et excluent les autres de leur petit groupe.

Ils se sont donc organisés un week-end dans la villa d’un des leurs, dans le but simple de se faire peur. l’objectif ? Etre le plus créatif possible pour effrayer les autres, et là, ils vont se surpasser, un peu trop même puisqu’un de leur camarade ne parviendra jamais à destination, et que des phénomènes réellement inexplicables ont lieu – ou pas : ils sont vraiment très fort pour créer des processus effrayants.

Alors oui, plus le roman avance, plus nous nous demandons jusqu’où nous irons – et si enfin, nous saurons ce qui est réellement arrivé. Effrayant ? Autant que créatif – autant que difficile de lâcher le livre une fois qu’il est commencé. Comme je ne crains pas les insomnies, c’était facile d’aller jusqu’au bout, avec un dernier chapitre tout aussi créatif que le reste du livre. Mention spéciale pour les parents indifférents à leurs progénitures, et pour les secrets de famille pas si bien gardé.

Une réussite ? Oui !

 

11 réflexions sur “Dans la maison de Philip Le Roy

  1. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #8 [Bilan 6] – Muti et ses livres

  2. Pingback: Dans la maison de Philip Le Roy aux éditions Rageot – Livresque78

  3. Pingback: Challenge Polar et thriller : le bilan de Sharon. | Nunzi

  4. Pingback: “Challenge jeunesse / young adult #8 [Bilan 11] – Muti et ses livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.