L’article 637 de Jules Lermina

Présentation de l’éditeur :

Le célèbre détective Maurice PARENT et son fidèle partenaire sont invités au repas de Noël chez Madame Liévin et ses deux filles, en compagnie de Monsieur Marion, un proche ami de la famille. La date de cette réception est curieusement choisie puisqu’elle coïncide avec le dixième anniversaire de l’assassinat de Monsieur Liévin.

Mon avis :

C’est un texte très court que celui-ci – vingt-cinq pages. Pourtant, je l’ai apprécié, parce qu’il va droit à l’essentiel. C’est le soir de Noël, et voici dix ans que le mari de  madame Liévin a été assassiné, dix ans que l’on ne sait pas qui l’a tué, ni même comment il a été tué. Détail sanglant et sordide : on n’a retrouvé de lui qu’une jambe, sciée au niveau du genou. Or, l’heure de la prescription a sonné, c’est ce que dit l’article 637 : même si le tueur faisait des révélations fracassantes, il serait impossible de l’assigner en justice. Oui, la prescription faisait déjà parler d’elle à cette époque, alors que cette nouvelle a été écrite voici plus de cent ans.
En peu de pages, nous saurons tout, sans aucun détail superflu. Nous saurons aussi qu’il faut bien être attentif au moindre détail – lire l’article 637 jusqu’au bout aurait pu être utile à certain.

6 réflexions sur “L’article 637 de Jules Lermina

  1. Pingback: Mois du polar 2021 | deslivresetsharon

  2. Pingback: Bilan du mois du polar 2021 | deslivresetsharon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.