Les larmes de River Falls d’Alexis Aubenque

Présentation de l’éditeur :

Alors que l’été s’achève, le shérif Mike Logan savoure la tranquillité qui règne sur sa ville. Revenir à River Falls a été la meilleure décision de sa vie, se dit-il. Mais le destin le rattrape : à l’aube, on retrouve le cadavre d’un homme dans un champ, crucifié tel un épouvantail. Un mot est accroché à ses habits : « Là est ta place ! » Secondé par la lieutenante Lindsay Wyatt, amie de la fille de la victime, Logan enquête dans toutes les directions possibles, avec la terrible impression que d’autres meurtres vont suivre.Plus méfiant que jamais à l’encontre de Logan, le journaliste Stephen Callahan et sa consœur Leslie Callwin, une spécialiste des tueurs en série, enquêtent en parallèle. Ils vont découvrir qu’à River Falls, l’horreur peut prendre de multiples visages…

Merci aux éditions Bragelonne et à Netgalley pour ce partenariat.

Mon avis : 

Le sous-titre : « la série culte » n’est vraiment pas de trop, et en refermant ce livre, j’ai été soulagée de lire qu’un prochain tome paraîtra en juin 2019 – oui, cette série est vraiment addictive et lire ce livre fut un vrai plaisir.
Oui, la thématique est dur – les petites villes américaines ne sont pas des lieux calmes et paisibles. Le shérif l’avait déjà expérimenté à plusieurs reprises, son retour ne fait que confirmer : le mal peut surgir n’importe où, et pas nécessairement là où l’on pense. Petite ville mais média moderne : les informations circulent plus vite que les policiers, et il est très difficile de garder un secret.
Le rythme de l’intrigue est soutenu sans être précipité. Les chapitres s’enchaînent sans temps mort, offrant des points de vue différents sur la progression de l’enquête. Le shérif n’est pas seul, les journalistes aussi veulent savoir – et ils sont parfois plus de facilité à obtenir des informations.
Il n’est pas nécessaire d’avoir lu et apprécié les autres romans mettant en scène Logan et Hurley pour lire celui-ci. Des allusions à leurs enquêtes précédentes sont faites, suffisantes pour plaire aux fans, mais pas étouffantes, elles ne nuisent pas à la compréhension de l’intrigue. Cependant… le passé nous rattrape parfois.
Le passé, et le présent : voir les suprématistes blancs à l’oeuvre n’est pas des plus agréables.
Les larmes de River Falls est un roman policier efficace et réussi.

Publicités

2 réflexions sur “Les larmes de River Falls d’Alexis Aubenque

  1. J’en ai lu quelques uns, j’en ai des tas à la maison et j’ai un retard monstre dans les River falls, mais je confirme que c’était vachement bien foutu ! Je me souviens d’un final à couper le souffle et d’une résolution pas cousue de fil blanc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.