Accords corrompus, tome 1 : Rêves de glace de Kelly St Clare

éditions M&M Bookmark – 330 pages

Présentation de l’éditeur :

Olina a 17 ans et est la Tatuma -la princesse- d’Osolis, un monde dominé par la chaleur. Elle porte un voile depuis sa naissance et personne, pas même elle, n’a jamais vu son visage. Alors qu’elle subit la tyrannie constante de sa mère et de son oncle, Olina reste une jeune femme forte, drôle et volontaire qui attend d’être reine pour changer les choses. Quand une délégation de Glacium – un monde fait de glace à l’opposé du sien- arrive en Osolis, Olina est forcée de remettre ses préjugés en question. Peu à peu, elle se lie d’amitié avec le prince de Glacium et quand celui-ci demande à voir son visage, tout le monde d’Olina va basculer… Deux sociétés à l’opposé l’une de l’autre, un périple, des personnages principaux et secondaires extrêmement bien travaillés, une héroïne courageuse et qui évolue tout au long des tomes…

Mon avis :

Ce livre est entré dans ma PAL lors de l’un des confinements – le première, le deuxième ? difficile à dire, et j’espère que, quand cet avis paraîtra le 15 février, ce ne sera plus qu’un souvenir et que nous n’aurons pas eu de troisième confinement.

J’ai lu ce premier tome très vite, non parce que j’étais fan, mais parce que je trouvais véritablement l’ambiance pesante. Olina est doublement prisonnière, bien qu’elle soit la princesse héritière d’Osolis, prisonnière de ce monde de chaleur qui peut devenir invivable au sens propre du terme, prisonnière du voile qu’elle ne quitte jamais, au point qu’elle-même ne sait pas à quoi elle ressemble. Pas de soucis, sa mère a tout fait pour lui ôter l’envie de le savoir, entre maltraitance psychologique et maltraitance physique au vue de tous, sans que cela gène qui que ce soit. Olina peut compter ses amis sur les doigts d’une main, et encore. Les scènes de sévices et de tortures sont tout sauf agréables à lire, et elles durent, elles durent, à se demander comment Olina n’a pas fini complètement brisée. On a beau me dire que c’est une femme forte – une jeune fille serait plus juste – les quelques libertés dont elle peut jouir et la perspective d’être reine un jour n’expliquent pas tout.

Après un coup de théâtre, Olina se retrouve propulsée dans un monde qui n’est pas le sien – et ce n’est pas vraiment un choix de sa part. Si elle doit s’adapter à une nouvelle façon de (sur)vivre, la violence dont elle a été la cible pendant toute sa vie l’a énormément préparé à ce qu’elle subit dans ce nouveau monde. Si d’un côté, je suis curieuse de savoir comment l’histoire se terminera, je n’ai pas forcément envie de lire les trois tomes suivants pour connaître le dénouement.

13 réflexions sur “Accords corrompus, tome 1 : Rêves de glace de Kelly St Clare

  1. Pingback: Challenge Un mot, des titres : les billets (session 71 : GLACE) | Les Lectures d'Azilis

  2. Pingback: Mois du polar 2021 | deslivresetsharon

  3. Pingback: Bilan du mois du polar 2021 | deslivresetsharon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.