Un astronaute en Bohème de Jaroslav Kalfar

Présentation de l’éditeur : 

 »  La Terre était maintenant un point brillant dans les profondeurs des cieux,un foyer réduit à une unité de ponctuation. »
Jakub est un astrophysicien missionné par la République tchèque pour partir dans l’espace analyser un inquiétant nuage qui recouvre Vénus. À la veille de son départ et alors que des hordes de caméras le suivent partout, Jakub n’a qu’une hâte, se retrouver enfin seul. Cependant, au bout de treize semaines de voyage, il apprend par écran interposé que sa femme Lenka le quitte.

Merci à Netgalley et aux éditions Calmann-Lévy pour ce partenariat

Mon avis : 

Parmi tous les titres de la rentrée littéraire 2017, celui-ci m’avait interpellé parce qu’on associe rarement « astronaute » et « Bohème », cette région historique d’Europe centrale. De plus, il s’agit d’un premier roman, tout pour attiser ma curiosité.
Je n’ai pas été déçue par ce roman qui mélange les genres et les tons. Les genres, parce que ce roman tient de la science-fiction et du roman historique. Science-fiction, il revisite le thème de la conquête de l’espace, de la recherche scientifique, de l’existence d’une vie extraterrestre en écrivant sur un projet quasiment délirant, non parce qu’il s’agit d’analyser un mystérieux nuage, mais parce que la petite République Tchèque songe à battre au poteau les puissances américaine et russe. Roman historique, il nous plonge dans le passé du pays, par le biais de son narrateur et personnage principal, l’astrophysicien Jakub.
Il est un symbole de la réussite de son pays, mais aussi de sa dualité. Enfant, il a vécu la transition entre le communisme et le capitalisme, à laquelle la société tchèque s’est parfaitement adaptée – la description de la modalité de la mission ressemble à une gigantesque émission de télé-réalité, avec maints placements de produits. A travers les yeux de Jacob, nous découvrons les facettes de ce pays, des méthodes du communisme, qui n’ont pas vraiment été oubliées par ceux qui dirigent le pays aujourd’hui.
Ce n’est pas seulement le voyage dans l’espace  de Jakub que nous découvrons dans ce roman. C’est aussi son itinéraire personnel, son introspection, après qu’il a appris que Lenka, sa femme (diminutif d’Héléna) le quittait. Il lui en faudra, du temps (le voyage ne dure-t-il pas huit mois ?) pour parvenir à ses conclusions, pour prendre certaines décisions. Il semble que chaque pays a besoin de héros, non ?
Une belle découverte.

Je ne résiste pas à dédier ce billet à un autre Jakub (francisé en Jacob), et à une autre Héléna (surnommée Héla).

Publicités

8 réflexions sur “Un astronaute en Bohème de Jaroslav Kalfar

  1. Ces rentrées littéraires sont toujours pleines de surprises! Merci d’avoir partagé cette découverte. Je viens de la relayer dans le cadre du Défi Premier roman.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s