Archive | 20 août 2017

Arsène Lagriffe règle ses comptes de Jennifer Gray

Présentation de l’éditeur :

Catastrophe ! Jimmy Magpie et sa bande ont été libérés de prison par l’horrible Ginger Spekulos. Le chat machiavélique prépare un mauvais coup et Arsène Lagriffe a des comptes à régler avec lui…. Parviendra-t-il à empêcher le plus grand cambriolage de tous les temps ?

Mon avis : 

Le tome 1 terminé, j’ai enchaîné avec le tome 2. Là aussi, l’action s’enchaîne : Arsène est officiellement chat policier, lui et la famille Cheddar jouissent d’un repos bien mérité à Londres. Cependant, Arsène se serait bien passé de certaines visites un peu mouvementée : moi non plus, je n’apprécierai guère de monter dans la grande roue si j’étais un chat.
Cependant, le répit est de courte durée. L’évasion de Jimmy Magpie ? Presque une péripétie secondaire quand on pense qu’Arsène, cambrioleur repenti, se retrouve confronté à son passé : il n’est pas toujours facile de vouloir suivre le droit chemin. Puis, il est toujours des personnes un peu bornées qui pensent que les gens ne peuvent pas changer – n’est-ce pas, inspecteur Cheddar ? Heureusement, sa femme et ses enfants ont l’esprit nettement plus ouvert et sont prêts à comprendre le comportement d’Arsène.
Reste un fait important : ceux qui ont formé Arsène préparent un mauvais coup et quel vol peut bien être le plus prestigieux, le plus retentissant en Angleterre ? (Pour avoir la réponse, pensez au film Les minions). Oui, vous y êtes, les joyaux de la couronne !
Ce second tome est rempli d’humour mais aussi de référence. Il est difficile, en lisant certains exploits d’Arsène et des Cheddar, de ne pas penser à James Bond, de même que le comportement d’Arsène n’est pas sans rappeler celui de son modèle français – bien qu’Arsène Lagriffe se nomme Atticus Clauw en VO. Les apparitions de la reine sont elles aussi délicieuses, tout comme les allusions au prince Philipp- sans oublier, bien sûr, les fidèles corgys. C’est tout un bestiaire que nous rencontrons ici au cour de ces pérégrinations au coeur de Londres. Traquer une criminelle russe comme au bon vieux temps de la guerre froide n’est pas de tout repos.
Une charmante aventure à partager en famille, d’autant plus que les chapitres, courts, incitent à la lecture.

Publicités