Légendes de la garde, tome 2 : hiver 1152 de David Petersen

hiverQuatrième de couverture :

En ce rude hiver 1152, la Garde doit faire face aux pénuries qui menacent l’existence des souris. Saxon, Kenzie et Lieam, trois gardes parmi les meilleurs, partent à travers les territoires recouverts de neige. Mené par le vieux Celanawe, ils font office de diplomates et tentent d’améliorer les relations entre les différentes cités et la Garde. Mais cet hiver-là pourrait bien être fatal à certains gardes.

challengeQuatreSaisons

Mon avis :

Encore plus dense, encore plus riche, encore plus enthousiasmant que le premier tome ! Revoici nos chevaliers souris pour de nouvelles aventures – et après lecture du premier tome, je savais très bien que les happy end n’ont pas toujours droit de citer.

Nous retrouvons Celanawe, un guerrier légendaire – et comme tout vrai héros, rares sont ceux qui connaissent sa véritable identité. Bien sûr, on pourra dire que son rôle est relativement classique, puisqu’il sert de mentor au bouillant Lieam, le jeune garde prometteur de l’Automne 1152. Pourtant, il apporte sur les événements qu’ils ont vécus, sur les épreuves qu’ils traversent, sur leurs compagnons même, un regard nuancé qui ne pourra qu’être utile à Lieam. J’aime beaucoup ce personnage pour sa capacité à aller au bout de lui-même, tout en pensant avant tout aux autres. La fin de ce volume constitue un tournant pour lui, et j’espère qu’un tome 3 sera publié un jour.

Je n’oublie pas d’autres guerriers marquants, tels Rand, un personnage comme on en voit peu dans les sagas puisqu’il est resté handicapé après les dernières batailles. Lui plus qu’un autre souffre de cet hiver puisque la nourriture et les médicaments commencent à manquer, et les plus faibles sont les plus menacés.

Ce nouvel opus est l’occasion d’en découvrir davantage sur la guerre qui opposa furets et souris, de découvrir des lieux chargés de souvenirs. Le travail sur les contrastes entre le blanc de la neige et l’obscurité des chemins empruntés est saisissants.

Toujours peu de paroles – mais elles sonnent justes. Toujours ce découpage en chapitres qui permet de faire des pauses dans le récit et de respecter le rythme de parution original. Toujours une réussite.

Logo-Sharon

 

6 réflexions sur “Légendes de la garde, tome 2 : hiver 1152 de David Petersen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.