Les monuments de l’ombre, tome 3 : Le secret de la neuvième heure d’Alain Surget

Présentation de l’éditeur :

A la recherche du trésor des Templiers, Morgane et Ludovic arpentent le Palais des Papes d’Avignon, attentifs au moindre détail qui pourrait les mettre sur la piste. Mais l’Aigle, qui les a précédés, compte bien être le premier à trouver la salle du trésor. De cette course contre la montre, qui sortira vainqueur ?

Mon avis :

Court, mais bien écrit et intense.

Pour ceux qui auraient oublié les deux tomes précédents, un court résumé en début de volume permet de se remettre dans le bain. Morgane et Ludovic sont en vacances à Avignon et ils espèrent bien découvrir enfin le trésor des templiers (loin de Gisors ? Oui, je sais, je suis casse-pied sur ce point). Ils se doutent aussi que l’Aigle, leur ennemi, n’est pas loin. Etre toujours sur ses gardes, ce n’est pas drôle. Pour un peu, j’aurai presque pitié de l’Aigle en question, qui n’est pas l’adversaire le plus futé que les enfants puissent avoir. Certes, il est pressé, certes, il en a assez de se faire damner le pion par des enfants, certes, il doit rendre des comptes à une puissante organisation. Cependant, il se précipite trop : il aurait fallu lui confier la lecture de « comment bien dérober un trésor ? » si un tel livre existe.

Ce tome est la fin d’un cycle, et j’espère mettre la main sur le suivant, qui comportera aussi trois titres.

session Mémoire chez Azilis

14 réflexions sur “Les monuments de l’ombre, tome 3 : Le secret de la neuvième heure d’Alain Surget

  1. Pingback: Challenge Un mot, des titres : les billets (session 76 : OMBRE) | Les Lectures d'Azilis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.