Un Noël à New York d’Anne Perry.

Présentation de l’éditeur :

Jemina Pitt, la fille du célèbre directeur de la Special Branch, a 23 ans durant l’hiver 1904. Elle décide d’accompagner sa jeune amie Delphinia Cardew à New York, sur le point de se marier avec l’aristocrate Brent Albright. Dans la haute société new-yorkaise, ce mariage est une grande affaire qui liera deux familles prodigieusement riches. Mais Jemina détecte une ombre mystérieuse planant sur la célébration. Maria, la mère de Delphinia, est absente de la fête et les Albright refusent de mentionner son nom. Et quand le frère du marié demande à Jemina de l’aider à retrouver Maria afin de prévenir un scandale, elle n’hésite pas à se lancer dans une enquête aussi inattendue que périlleuse.

Mon avis :

Ce livre est une romance policière. Oui, encore une. Qu’entends-je par ce terme ? Une romance policière est pour moi un livre où se mêle intrigue policière et histoire d’amour.
Nous allons assister à un mariage, un mariage bien comme il faut : deux héritiers sont sur le point de s’unir, eux et leur futur héritage. Il ne faudrait surtout qu’un incident vienne troubler le mariage et nuire à tout jamais à la réputation et à la vie mondaine du couple. De quel incident s’agit-il ? Et bien, de la venue de la mère de la mariée, qui est sortie de sa vie quand la jeune fille avait trois ans.
Paraître, paraitre, toujours paraître, et la ville de New York n’est pas si différente de Londres à cet égard. Elle se veut une ville moderne, elle a pourtant son lot de laissez-pour-compte, de quartiers très pauvres, sans oublier d’autres faits auxquels Jemima n’avait pas été accoutumée.
Sans trop vous en dévoiler, je puis vous dire que Jemima est confrontée à l’égoïsme ordinaire, au chacun pour soi des classes aisées, bien plus préoccupant que celui des pauvres puisque leurs seuls problèmes sont mondains ou financiers. L’action a beau se passer à Noël, elle aurait pu se passer n’importe quand en hiver. La neige est jolie sur Central Park, nous sommes en hiver, et c’est tout.
Un livre pour ceux qui aiment les belles histoires d’amour – et les romans policiers, un peu.

Publicités

10 réflexions sur “Un Noël à New York d’Anne Perry.

  1. oh Sharon j’ai abandonné les commentaires de tous mes polars et pourtant, je viens de lire une serie de Frédérique Molay avec un commissaire principal de police, un Maigret moderne et attachant Nico Sirsky avec un premier tome  » la 7ème femme » prix du Quai des Orfèvres en 2007
    avec le sourire

  2. Pingback: Challenge Petit Bac 2017 : 3ème bilan! – Enna lit, Enna Vit!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s