Archive | 2 mars 2017

Mathieu Hidalf et le sortilège des ronces

Présentation de l’éditeur :

Rien ne va plus pour Mathieu Hidalf. Son père a décidé de le marier de force à sa pire ennemie, Marie-Marie du Château Boisé ! Mathieu n’hésite pas : il se réfugie dans l’école de l’Élite avant la rentrée officielle des élèves. Mais il n’y est pas seul. Un mystérieux Élitien noir rôde dans l’école, qui se trouve bientôt coupée du reste du monde par un puissant sortilège de Ronces. Et si Mathieu Hidalf avait trouvé un adversaire à sa mesure?

Mon avis :

Un mois a passé depuis la fin du tome 2, c’est dire que l’action s’accélère. C’est dire aussi que la menace devient de plus en plus palpable, y compris au sein de l’école de l’Elite, directement menacée par les cinq frères Estaffe survivants.
Et Mathieu, me direz-vous ? Ah, Mathieu ! On dirait qu’il est le point de payer pour toutes ses bêtises passées, et cela pourrait prêter à sourire, si l’heure n’était aussi grave, non seulement pour lui, mais aussi pour sa soeur aînée Juliette d’Or, qui voit son amour menacé, et pas seulement parce que la directrice de l’école veille.
Que faire quand l’ennemi ne peut plus rentrer dans l’école et que son meilleur défenseur ne le peut pas non plus ? Que faire quand un traître est peut-être (sûrement) déjà au coeur de l’école et qu’il est impossible de le démasquer, alors qu’il a déjà fait des ravages ? Mathieu peut certes compter sur ses amis, qui sont bien au courant de la gravité de la situation, mais est-ce suffisant pour éviter le pire ? La bonne volonté, le courage, l’ingéniosité ne sont pas toujours suffisants, surtout quand l’ennemi, insaisissable, possède la ruse, la cruauté – et l’ingéniosité aussi.
Mathieu Hidalf et le sortilège des ronces est un tome plus sombre que les deux précédents, il donne cependant toujours envie de connaître la suite de cette saga.