Imogène est de retour de Charles Exbrayat

Présentation de l’éditeur :

Imogène est de retour ! En apprenant la nouvelle, Mrs Elroy a frôlé l’infarctus, Mr Boolit a vidé une
demi-bouteille de gin et la solide Mrs Boolit a réclamé un verre elle aussi. Quant à Fiona Campbell, qui ne quittait pas son lit depuis des semaines, elle s’est levée, tel Lazare, et s’est remise à marcher. De son côté, le conseil municipal a expédié les affaires courantes pour étudier les mesures d’urgence, et le sergent Archibald McClostaugh en a même abandonné sa partie d’échecs… Imogène, l’amazone à la chevelure de feu, celle-là même qui avait mis Callender sens dessus dessous, laissant derrière elle une terre jonchée de morts, le sergent l’a prévenue : « Au moindre cadavre, je vous boucle. » Imogène l’a giflé et s’est empressée de s’intéresser à une histoire de fantôme poursuivant sans relâche un certain Morton. Et ça n’a pas raté : le lendemain Morton était mort…

ThrillerPolar-PatiVore1

Mon avis :

Trois ans se sont écoulés depuis « Ne vous fâchez pas Imogène », où elle avait déjoué un complot et, il faut bien le dire, semer quelques cadavres derrière elle. Là, c’est terminé, après plusieurs années de bons et loyaux services, Imogène a pris sa retraite et revient définitivement à Callender. Certaines personnes se réjouissent, sont folles de joie même, d’autres, dont Archibald McClostaugh qui est étonné qu’un cadavre n’ait pas déjà fait son apparition. Après tout, Imogène vient de descendre du train, il est étonnant qu’aucun meurtre ne soit signalé.

Courage, courage, il n’aura que quelques heures à attendre avant qu’un premier cadavre, suivi d’un second ne fasse son apparition. Et le cadavre, il le connaît, McClostaugh : Morton, un anglais, avec lequel il s’est disputé quelques heures plus tôt :  » ce n’est pas parce qu’ils sont sous terre au lieu d’être au-dessus que les défunts écossais ont perdu leur citoyenneté britannique ! Sommes-nous d’accord, Mr Morton ? » Ces anglais, il faut tout leur apprendre ! Restent, quand même, deux gros problèmes :
– Morton affirme avoir vu un fantôme c’est à dire une personne dont il a assisté à l’enterrement.
– Morton est assassiné – et personne ne se pose de question sur l’apparition, ou non de son fantôme.
Détail qui a son importance : c’est Imogène qui a trouvé le cadavre ! Autant dire que l’enquête ne s’annonce pas difficile, non, elle s’annonce douloureuse pour Archibald. Très douloureuse.
L’intérêt du roman, ce n’est pas tant l’intrigue policière, même si elle est réelle et remplie les codes du genre (meurtre, indices, fausse piste, mobile, résolution de l’énigme), non, ce sont les situations plus rocambolesques les unes que les autres, opposant le plus souvent Imogène à Archibald, mais aussi à la population féminine de Callender, mais aussi au révérend, qui n’avait pas mesuré l’étendu de ses capacités à ne surtout pas écouter les leçons de morale de ses charmantes personnes qui croient tout savoir mieux que personne !
Imogène est de retour, livre où le comique est omniprésent, est une lecture parfaite pour se détendre.

Publicités

2 réflexions sur “Imogène est de retour de Charles Exbrayat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s