Sauveur et fils, saison 6 de Marie-Aude Murail

édition l’école des loisirs — 332 pages

Présentation de l’éditeur :

Jamais une psychothérapie n’a autant ressemblé à une enquête policière que dans cette saison 6.
Qui est cet homme qui veut être reçu à 7 heures du matin au 12, rue des Murlins et qui a l’air de connaître la maison de Sauveur comme s’il y avait déjà vécu ?
D’où vient Gilbert le Démon qui persécute la jeune Sarah en lui criant à l’oreille des insanités ? Pourquoi Ghazil Naciri a-t-elle volé une clé dans le sac de sa prof de SVT ? Qu’est-ce que Kimi va faire de ce revolver qui lui est tombé dans les mains ? Et Jovo, mythomane ou psychopathe ?
Si vous n’avez pas toutes les réponses en saison 6, c’est qu’il y aura une saison 7.

Mon avis :

La quatrième de couverture annonce d’ors et déjà un tome sept. Autant, ayant refermé le tome 4, j’étais enthousiaste à l’idée que d’autres tomes paraissent, autant je le suis nettement moins. J’ai envie de vous recommander de lire ce livre assez vite, tant il est agréable à lire, et tant, aussi, il contient de noirceur. Pour faire court, il montre à quel point les parents peuvent être destructeurs pour leurs enfants. Il suffit de lire l’histoire de la jeune Sarah, dont la mère est dans le déni. Et si Solo a la chance d’avoir une mère bien présente, il découvre un secret de famille qu’il n’est pas forcément prêt à accepter. Oui, j’ai l’impression de spoiler un peu en écrivant ainsi.

Cependant, tout tourne autour des secrets, autour de ce que l’on a vu et que l’on n’aurait pas dû voir, autour de ce que l’on a vu et pas voulu voir. Il parle aussi de ce que Sauveur ne se ressent pas le droit de dire à l’une de ses patientes. Il est question de Jovo aussi, qu’ailleurs on qualifierait d' »encombrant locataire », ou du moins, d’une personne dont le passé ne cesse de susciter des révélations.

Je suis contente de retrouver Elliot, et Kimi, son ami, son soutien dans la création littéraire, son soutien tout court. Ils restent tous les deux les personnages les plus attachants à mes yeux de la série. Il en faut, pour être soi envers et contre tous, ou presque.

Écris dans la continuité du tome 5, poursuivant sa ligne narrative tout en démontrant la toxicité de certains personnages, ce tome 6 me donne tout de même une impression d’inachèvement. Alors oui, j’espère qu’il existera vraiment un tome 7, ne serait-ce que pour résoudre les angoisses de Sauveur.

10 réflexions sur “Sauveur et fils, saison 6 de Marie-Aude Murail

  1. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan 5 ] – Muti et ses livres

  2. Pingback: Challenge jeunesse / young adult #10 [Bilan final] – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.