La boite à musique – tome 3 : à la recherche des origines de Carbone et Gijé

Mon avis :

Merci aux éditions Dupuis et à Netgalley pour avoir partagé ce troisième tome de la boite à musique, une série que j’ai pris plaisir à découvrir. Tout d’abord, je tiens à rappeler la beauté des dessins, qu’il s’agisse du graphisme ou des couleurs choisies. Un vrai régal pour les yeux, notamment dans les plans d’ensemble, qui permettent de découvrir pleinement le monde de Pandorient mais aussi son passé. Je n’ai garde d’oublier les dessins montrant « notre » monde en plein hiver – et en pleine chute de neige : c’est beau une ville enneigée, la nuit.
Oui, le tome 3 commençait presque sereinement, si ce n’est que nous découvrions l’addiction au chocolat de Nola, addiction partagée par de nombreux lecteurs. Seulement, et cela crée un lien avec le tome 2, Cyprien a réussi à entrer dans notre monde, et cela provoque quelques catastrophes en série. Il a bien mérité un bon lavage de racines !
Si les deux tomes précédents abordaient déjà des thèmes profonds, ce tome-ci ne fait pas exception à la règle en nous révélant le passé de Pandorient, et les graves décisions qui durent être prises au cours de la guerre qui faillit détruire ce monde. L’on en découvre aussi un peu plus sur le rôle d’Annah au cours de cette guerre – le lecteur se trouve ainsi dans la même position que Nola, sa fille.
Un album tendre, délicat, rempli d’émotions.
Et retenons cette phrase : C’est légitime de chercher qui on est… mais le plus important est de profiter de ceux qui sont là… de ceux qu’on aime !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.