Poppy Pym et la malédiction du pharaon de Laura Wood

Présentation de l’éditeur :

A 12 ans, Poppy Pym, orpheline, a toujours vécu dans un cirque. Pour son entrée en sixième, elle est envoyée à l’internat St Smithen. Pas vraiment le paradis pour une fillette habituée à vivre parmi les acrobates et les musiciens ! Quand sa nouvelle école organise une exposition d’antiquités égyptiennes, dont la pièce maîtresse est le rubis scarabée d’un pharaon que l’on dit maudit, Poppy est ravie. Voilà de quoi apporter un peu de piquant à cet établissement si strict ! Et lorsque des événements étranges et inquiétants se succèdent, Poppy pense que tout cela pourrait être lié au précieux rubis, et à la malédiction du pharaon ! Heureusement, la vie au cirque lui a appris quelques tours plutôt utiles. Et avec l’aide de ses deux nouveaux amis, Ingrid et Kip, Elle compte bien résoudre ce mystère, à la manière des héros de ses romans policiers préférés.

Merci à Babelio et aux éditions du Seuil pour ce partenariat.

Mon avis :

Ce livre est le premier tome de ce qui, à mon avis, deviendra une série, placée sous le signe de l’humour et de l’enquête, les deux ne sont pas incompatibles.
Poppy est une enfant trouvée comme par magie par les membres d’une troupe de cirque. Certains, comme le dompteur de lionne, ont un passé des plus inattendus, et je me demande bien comment ils ont fait ce choix professionnel plutôt hors-norme. Les tomes suivants nous l’apprendront peut-être. Tous sont immédiatement sympathiques (lionne y compris) avec des caractères vraiment bien trempés.
Comme dans beaucoup de romans de littérature jeunesse, nous découvrons une héroïne qui se retrouve scolarisée pour la première fois dans un vaste pensionnat et séparée de sa famille hors-norme. Cette école est classique, mais la directrice et les professeurs ne le sont pas vraiment. Je vous surprendrai sans doute, sauf si vous me connaissez, mais j’ai immédiatement eu des affinités avec miss Susan, que j’ai trouvée très proche de ma propre manière d’enseigner. Elle est immédiatement antipathique aux yeux de Poppy. Oui, elle applique les règles, oui, elle tient à ce que l’ordre règne dans ses cours, à ce que les élèves soient ponctuels et respectueux. Oui, parfois, elle agit bizarrement (en dehors des cours), et alors ? Poppy, plus que tout autre, devrait savoir qu’être dans la norme ne veut pas dire grand chose. D’ailleurs, Ingrid et Kip, ses deux amis, ne le sont pas vraiment non plus.
Un trio d’amis – comme dans Harry Potter. Une ennemie jurée (toujours) – comme dans la majorité des livres de littérature jeunesse. Une héroïne détective comme Wilma Tenderfoot, qui veut enquêter sur la malédiction qui entoure le rubis exposé dans son pensionnat, et les mystérieux événements qui sont causés par… Par quoi, au juste ? La malédiction ou une main humaine ? Si une pincée de fantastique est bien présente dans ce roman policier, en revanche l’auteur n’en abuse jamais – et démontre qu’il est facile de manipuler des gens qui ont peur ou qui sont crédules.
Poppy Pym et la malédiction du pharaon est un roman policier jeunesse sympathique, rempli de rebondissements qui devraient séduire les plus jeunes.

Publicités

14 réflexions sur “Poppy Pym et la malédiction du pharaon de Laura Wood

  1. Ah, ces pharaons et leurs malédictions… 😀 L’autre jour, j’ai vu une vidéo de dompteurs de lions et l’un se faisait agresser par un des lions, puis les autres s’y sont mis aussi, trois lions pour deux dompteurs et des pompes à eau qui ne suffisait pas à les faire reculer ! et les spectateurs qui partaient en hurlant…

  2. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #6] Bilan 9 – Muti et ses livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s