Felicity Atcock, tome 4 : les anges sont sans merci.

Présentation de l’éditeur : 

Des fées sorties de nulle part sont responsables du plus grand drame de ma vie. Elles m ont mise K.O., ça, c est certain, mais il ne sera pas dit que je me suis laissé marcher sur les pieds. Car s il y a bien un truc qu il ne faut jamais faire sous peine de représailles, c est voler à une femme ce qu elle a de plus cher. Alors c est vrai que je n ai pas vraiment le profil de la grande méchante, mais je suis quand même prête à leur botter l arrière-train, même si pour ça je dois d abord faire face à ce que je redoutais le plus : la trahison.

Mon avis :

– Bonjour, je m’appelle Felicity.
(en choeur) – Bonjour Felicity
– J’ai quelques problèmes.
(en choeur):ooooooooooooooooooh !
– Mon père est un démon, le père de mon fils est un ange, un entre-deux ne me laisse pas indifférent et j’aime bien aussi un changelin. Cela reste très raisonnable face à Anita Blake qui a des histoires d’amour et d’oreiller bien plus corsées. Mais là, surtout, surtout, mon fils a été enlevé, et j’ai bien l’intention de le retrouver et de le sauver même si une certaine personne (suivez mon regard vers le géniteur de mon fils) n’a pas l’intention de se bouger pour m’aider à le récupérer sous prétexte que tout est écrit !

Felicity est maman, depuis la fin du tome 3 et son fils a été enlevé par les fées. Certes, on ne doit pas contrarier le destin (j’ai choisi de le nommer ainsi), mais la pilule est dure à avaler pour Felicity, elle l’est aussi pour Terrence, l’angélique papa d’Adam. Nous aurons des péripéties, des retournements de situation, quelques visites dans des endroits fort peu recommandables ; des chèvres sauvées in extremis, Felicity,qui, grâce aux pouvoirs des anges, verra son état post accouchement en stand by parce qu’elle est déjà bouleversée par la disparition de son fils, alors si en plus ses capacités psychiques et physiques sont amoindries, elle aura encore plus de mal à le sauver. Puis, elle a trouvé des personnes pour l’aider, alors elle en profite et tant pis pour Terrence ! Tant mieux pour Stan.
Comme à chaque tome, nous avons un coup de théâtre. Que ne ferait-on pas pour retrouver son âme soeur ?

Publicités

Une réflexion sur “Felicity Atcock, tome 4 : les anges sont sans merci.

  1. Pingback: Bilan du challenge polar et thriller – janvier 2018 | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s