L’impératrice des éthérés de Laura Gallego Garcia

Présentation de l’éditeur :

Un majestueux palais que l’on croirait sculpté dans la glace, une impératrice aussi sublime qu’ensorcelante, un monde paradisiaque où vivent des êtres purs… La légende du Royaume éthéré fascine les enfants des Cavernes, ces grottes où vivent les hommes. Mais lorsque Bipa, l’une d’entre eux, partira à la recherche d’Aer, un garçon qu’elle adore détester, elle croisera en chemin des créatures animées d’une inquiétante puissance magique. À bien y réfléchir, c’est à se demander si cette terre idéale ne cache pas un désert de givre… et de mort.

100396432Mon avis :

Ce fut un livre dans laquelle j’ai eu du mal à rentrer, mais je ne regrette absolument pas d’être allée jusqu’au bout de ma lecture.

L’on commence dans un pays qui ressemble au monde après une catastrophe. Un monde de glace, un monde entièrement recouvert par la neige. Personne ne sort à l’air libre, rares sont ceux qui ont la témérité de le faire, encore plus rares sont ceux qui en reviennent. L’on chasse « sous terre », l’on n’a même pas de fenêtre, ou d’ouverture qui y ressemblerait : la neige finirait par voiler la lumière du jour, et il faudrait sortir pour la retirer, mettant ainsi son logement et sa vie en péril.

Dans ce monde souterrain, l’on conte de belles légendes aux enfants, notamment sur l’impératrice des éthérés. La seule à trouver cette histoire sans intérêt est Bipa, qui pressent le danger de cette légende : préférer un rêve, et ses dangers, à la réalité, toute aussi dangereuse, certes, mais une réalité qui permet de vivre, d’aimer, de partager.

Et un jour Aer s’en va, pour rejoindre ce palais. Puis revient, alors que tous le croyaient morts. Puis il repart à nouveau. Le temps passe, et Bipa décide de ramener ce sombre crétin auprès des siens.

Le récit devient alors un parcours initiatique pour Bipa, qui découvre un monde qu’elle ignorait, des créatures étranges, étonnantes, effrayantes aussi. Elle découvre une magie néfaste, pour lesquels la plupart de ceux qu’elle rencontre sont près à se battre, qui s’oppose à la magie utilisée par la chamane pour soigner les siens. Bipa n’est pas prête à aller au bout du monde pour sauver Aer, elle est prête à aller au bout de ses capacités physiques, à ne jamais renoncer. Il ne s’agit pas dans son cas de ne pas baisser les bras, il s’agit plutôt de ne pas s’effondrer dans la neige, de ne pas perdre son humanité  » Si on ne mange pas, si on ne dort pas, si on n’aime pas, si on ne pleure pas… on n’est pas vivant !  » Le désir des éthérés n’est pas un désir de pureté, il est un désir de devenir insensible à tous les chagrins et à tous les plaisirs humains, leur volonté peut être interprété comme une métaphore de bien des comportements extrêmes.

Si vous aimez la littérature fantasy, et si la neige, la glace, ne vous rebute pas, suivez les pas de notre héroïne à travers cet empire.

Publicités

6 réflexions sur “L’impératrice des éthérés de Laura Gallego Garcia

  1. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #5 | Muti et ses livres

  2. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #4] Bilan #6 | Muti et ses livres

  3. Pingback: Challenge Jeunesse et young adult #5 | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s