Archive | 28 janvier 2015

La quête des ours, tome 2 d’Erin Hunter

Présentation de l’éditeur :

Lusa la petite ourse noire a quitté le confort du zoo, bien déterminée à explorer le monde sauvage. C’est ainsi qu’elle a croisé la route de Toklo le jeune grizzly et de Ujurak capable de changer mystérieusement de forme. Ils entament ensemble un voyage à la recherche d’un endroit où vivre en sécurité. Pendant ce temps, l’ourse polaire Kallik tente de suivre le chemin de ses ancêtres pour retrouver son frère.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé lire ce livre, très agréable à lire. Bien sûr, il est conçu pour de jeunes lecteurs – du moins, les lecteurs d’Erin Hunter que je connais ont 14 ans – bien sûr, le nom du personnage sur lequel chaque chapitre se focalisera est indiqué, néanmoins, les quatre oursons sont suffisamment individualisés, dans ce conte initiatique, pour que le lecteur les reconnaisse immédiatement.

Les personnages sont certes en partie anthropomorphisés – ils parlent, nous connaissons leurs pensées – ours blanc, ours brun et grizzly unissent leurs efforts dans ce roman-conte mais leur comportement reste celui d’ours, préoccupés par la disparition de leur habitat naturel, par les difficultés à trouver à se nourrir et à protéger ses petits.

L’ennemi ? L’homme, qui apparaît toujours à la frontière du récit, menaçant, mais parfois, croyant agir pour le mieux, sans lutter contre les causes profondes du désordre de la nature. Ecolo, ce roman ? Bien sûr, et cela ne signifie pas pour autant asséner un message de manière pesante, plutôt faire appel à des symboles, à des légendes. J’ai trouvé ainsi ce roman très proche des oeuvres de Kim Jyn-Kyeong (l’école des chats).

La quête des ours est une série de littérature jeunesse à mettre entre toutes les mains.

10694885_10204618827169323_918588559_nchallenge-anglais