Vampire, ça craint (grave) de N.M. Zimmermann

Présentation de l’éditeur :

Super-héros, il avait déjà donné. Et voilà que Timothée Lafarge, onze ans, se retrouve transformé en… vampire !
Ses nouveaux pouvoirs, il s’en serait bien passé : baver comme un saint-bernard à cause de ses dents qui poussent, prendre feu dès qu’il voit la lumière du jour, être harcelé par les filles du collège pour son charme vampirique, dormir dans un cercueil plein d’échardes, manger à la banque du sang… Il n’y a pas à dire : vampire, ça craint (grave).

Mon avis :

Faites découvrir ce livre à tous les fans de vampires, vous m’en direz des nouvelles ! En effet, Timothée a le privilège d’expérimenter ce que vivre dans la peau d’un vampire veut dire et ce n’est pas drôle du tout. Du haut de ses onze ans, il peut même vous prouver, films à l’appui, que la vie des vampires est nettement moins drôle que celle des chasseurs de vampire.
Logement, vie quotidienne, nourriture, vêtements : tout est passé au crible par cet ado dont les parents veulent à tout prix qu’il mène une vie normale. Ce n’est pas dans le but de rendre leur enfant autonome, non, c’est aussi un peu d’indifférence : les parents de Timothée pensent au coût financier, et à leur tranquillité. Alors si leur fils, qui a tout de même une forte tendance à refuser toute forme d’efforts, voulait bien vivre de son mieux cette situation hors-norme, ce serait sympa.
Ce qui est amusant dans ce livre est qu’être transformé en vampire et continuer à être scolarisé semblent normal. On veille discrètement à ce qu’il ne morde pas ses petits camarades, il a droit à ses casse-croûtes sous forme de poche de sang et peut même, à son corps défendant, participer à des activités sportives. L’éducation nationale est bien faite, non ?
Timothée peut être parfois agaçant, tout comme ses parents. Je me suis même dit que cet ado si amorphe était plutôt dynamique dans ses revendications, dans une famille pas véritablement unie. Le temps de se parler, plutôt que de s’écouter parler et de s’abîmer devant la télévision, voici ce qui manque réellement à Timothée.

Publicités

3 réflexions sur “Vampire, ça craint (grave) de N.M. Zimmermann

  1. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #7] Bilan 8 – Muti et ses livres

  2. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #7] Bilan 9 – Muti et ses livres

  3. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #7] Bilan 11 – Muti et ses livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.