Vicki Nelson, tome 1 : le prix du sang de Tanya Huff

97822910Quatrième de couverture :
(…) Un hurlement retentit… et les anciens réflexes de Vicki se réveillent. Trop tard : la victime gît, la gorge déchiquetée, tandis qu’une silhouette fuit dans les tunnels sombres du métro. Ancien flic devenue détective privé, Vicki Nelson ne peut s’empêcher d’enquêter sur cette affaire. Mais, plus elle avance, plus elle comprend qu’elle est sur la trace de créatures bien plus dangereuses que tout ce qu’elle a pu affronter.

.

150113081711974778Défis Premier roman

Mon avis :

J’ai lu ce livre rapidement – très rapidement. Je dois lui reconnaître une qualité : il est agréable et facile à lire, une détente pour les fans de série mettant en scène vampires et autres démons. Cependant, une fois le livre refermé, je n’ai pas eu envie de poursuivre la lecture de la saga. Pourquoi ?
Non parce que l’héroïne est différente des autres héroïnes de bit-lit. Elle est humaine, simplement humaine, rien de plus. Elle est certes grande, sait mener une enquête de main de maître, c’est très bien ! Mais, avant de trouver la victime, il lui faudra un certain temps avant de ne serait-ce qu’envisager l’existence des vampires. Alors, les moyens de les combattre, n’y pensons même pas. Puis, Vicky est en train de perdre la vue – elle ne voit déjà plus la nuit. Pas vraiment la qualité idéale pour pourfendre un vampire.
D’ailleurs, il est fort sympathique, cet Henry Fitzroy, bâtard du roi Henry VIII – il a véritablement existé. Les pages consacrées à son passé m’ont semblé ralentir un peu l’action, sans être désagréable à lire. Elles permettent de se faire une idée sur ce vampire honorable.
En revanche, s’il est un personnage qui m’a agacé, c’est l’ancien amant/partenaire de Vicky. Ils sont toujours en train de se chamailler, je te protège/je ne veux pas, je remue le couteau dans la plaie/je m’y suis préparée, je ne t’aime pas/j’ai eu une relation de quatre ans avec toi. A baffer, n’étaient ses compétences.
Autre personnage dix fois plus agaçants encore : le coupable. Son identité est très facile à deviner (trop !). Les nombreuses pages qui lui sont consacrées m’ont fortement ennuyée, le personnage n’est pas assez fouillé – et je ne croyais même plus en lui !
Je ne poursuivrais pas cette série, même si des loups garous sont annoncés pour le tome 2.

Publicités

2 réflexions sur “Vicki Nelson, tome 1 : le prix du sang de Tanya Huff

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s