Journal d’un vampire, tome 1 de Lisa Jane Smith

Présentation de l’éditeur :

Dès l’arrivée de Stefan Salvatore à Fell’s Church, Elena, la reine du lycée, se jure de le séduire D’abord distant, le garçon aux allures d’ange rebelle finit par céder à sa passion dévorante… et lui révéler son terrible secret. Quelques siècles plutô, la femme qu’il aimait la transformé en vampire, avant de le trahir avec son frère ennemi, Damon.
Des événements tragiques se succèdent bintôt dans la région. Tout accuse Stefan mais Elena est convaincue de son innocence. Et si Damon, vampire cruel et assoiffé de sang, était derrière tout cela ? L’histoire est-elle amenée à se répéter ?

Mon avis :

Je ne compte plus depuis combien de temps ce livre dormait dans ma PAL. Je l’avais commencé une première fois, il y a fort longtemps,et je n’étais pas parvenue à dépasser la page 150. Aujourd’hui, je l’ai terminé et je ne peux pas dire que ce soit une lecture inoubliable, non, plutôt une lecture détente, pour explorer l’univers des vampires pour adolescents. Puis, j’aime bien la série qui en est adaptée (j’ai vu la saison 1), son intrigue, ses rebondissements, les personnages (Damon, pas Stefan) et cela a sans doute influencé le fait que j’ai réussi à aller jusqu’au bout de la lecture.
La lecture est relativement facile, le style est simple, le vocabulaire ne pose pas de problème. Il en est de même pour la chronologie, toute linéaire.
Non, le première problème est qu’au contraire d’autres héroïnes de romans de vampires pour la jeunesse, Elena n’est pas immédiatement sympathique. Elle ne l’est même pas vraiment au bout d’une bonne centaine de pages : reine du lycée, personne ne lui résiste, et c’est parce que Stefan joue au bel indifférent qu’elle cherche à le conquérir. J’ai nettement préféré Matt, son amoureux non payé de retour, qui n’en reste pas moins toujours d’une rare élégance dans son comportement. J’ai trouvé aussi que Bonnie, une des amies d’Elena, était plus intéressante qu’elle. Sa propre famille est aussi peu palpitante qu’elle. La petite soeur, Margareth, est sous-exploitée, la tante et son fiancé sont des stéréotypes de tuteurs parfois rigides, parfois aussi naïfs que leur nièce.
Quant à Stefan, il est bien naïf lui aussi – parfois. Il est végétarien – le futur modèle d’Edward de Twilight. Du coup,ses pouvoirs sont atténués, les interdits qu’il doit subir aussi. J’ai bien sûr préféré Damon, nettement plus charismatique que son frangin. Les vampires allégés, très peu pour moi.
Bref, un livre sympa, sans plus.

Publicités

13 réflexions sur “Journal d’un vampire, tome 1 de Lisa Jane Smith

  1. Pingback: Challenge Petit Bac 2017 : 3ème bilan! – Enna lit, Enna Vit!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s