Le voleur de temps de Tony Hillerman

Edition Payot Rivage/322 pages.

Présentation de l’éditeur :
Quand une anthropologue notoire arrive dans les montagnes sacrées du pays Anasazi, elle est d’abord furieuse de découvrir que le site funéraire pré-navajo a été pillé ; puis elle est terrifiée par ce qui surgit de l’ombre. Des semaines plus tard, le lieutenant Joe Leaphorn, en examinant un rapport selon lequel l’anthropologue a dérobé de précieux objets, découvre aussi qu’elle a disparu. L’affaire prend un tour sinistre lorsque Jim Chee, à la recherche de matériel de fouilles disparu également, trouve autre chose de nettement plus macabre dans une fosse. Leaphorn et Chee devront unir leurs forces pour exhumer le passé et résoudre une longue série de meurtres, plus étranges les uns que les autres.

Mon avis :

Vous ne connaissez pas Tony Hillerman ? Pour être franche, il y a huit jours, je ne connaissais pas non plus. c’est une collègue qui m’a parlé de cet auteur, qu’elle apprécie énormément. Je l’ai aussitôt rapproché de Kirk Mitchell, que j’adore. Direction la librairie la plus proche, et j’ai acquis le seul tome qui était disponible, le voleur de temps, et j’ai adoré.

Pourquoi ? Nous avons des enquêteurs humains, complexes, qui prennent des décisions pesées, muries, des décisions que d’autres ne prendraient ni ne comprendraient mais qu’ils prennent en connaissance de cause. Ils acceptent les conséquences. Ils changent aussi d’avis, parfois, ce qui ne fait pas d’eux des girouettes, mais des êtres humains, avec leurs moments de faiblesse et leur force. Je ne peux pas dire que je préfère l’un à l’autre. Joe Leaphorn, enquêteur chevronné, vient de vivre le pire qu’il pouvait lui arriver : la mort de sa femme adorée, Emma. Chee n’est pas seulement un enquêteur, il est aussi un homme-médecine, débutant, certes, mais authentique et croyant.

En effet, Le voleur de temps est une immersion dans la culture indienne, dans ses croyances, sans jugement aucun, sans digressions folkloriques également. Ce livre est un roman policier qui met en scène des indiens, il n’est pas un prétexte pour parler d’eux.

L’enquête, ensuite. Qu’est devenue Eleanor, cette anthropologue qui semblait sur le point de faire une importante découverte et qui se retrouve accusée de pillages ? Ses collègues s’inquiètent et le temps qui passe n’arrange rien. Les deux meurtres de petits trafiquants de reliques non plus. Alors ? Leaphorn et Chee feront tout pour la retrouver, y compris des actions qui en font des enquêteurs presque comme les autres : C’est vous, le trompe-la-mort qui veut prendre l’air par un temps pareil ? Moi, je suis le trompe-la-mort qu’est là pour vous emmener.

petit-bac-2017logopolarssharon2

 

 

Advertisements

11 réflexions sur “Le voleur de temps de Tony Hillerman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s