Entre chien et loup de Patricia Briggs

bm_CVT_Alpha-Omega-T4--Entre-Chien-et-Loup_5272edition Milady – 472 pages.

Mon résumé :

Tout va bien pour Charles et Anna. si, si, je vous assure, au point que Charles emmène Anna en Arizona pour choisir son futur cadeau d’anniversaire (et cela tombe bien, j’ai reçu ce livre en cadeau pour mon anniversaire, merci Asphodèle !) : un cheval. Il en profite ainsi pour présenter Anna à de vieux amis. ce qu’il n’avait pas prévu, c’est qu’un fae semait le chaos non loin de là.

Mon avis :

Si vous aimez les chevaux, ce livre est fait pour vous ! Je ne vous parle pas des gentils petits poneys que l’on apprend paisiblement à monter dans certains livres de littérature jeunesse, non, je vous parle de véritables chevaux, de la bête à concours à l’indomptable jument. 633333333333333333333333333333333333333333333333333333333333333333333333333333333333333333 (Violette, 20 février à 23 h 06, juste après le passage sur le clavier de Chablis).
Cependant, si vous lisez ce livre et cette chronique, ce n’est pas seulement parce que vous aimez les chevaux, c’est plutôt par passion pour les loups garous. Charles et Anna vont bien, six mois après la conclusion si surprenante du tome 3, leur couple va bien, et c’est presque sereinement qu’ils partent en vacances…. Mercy a eu presque la même idée dans le tome 6 de ses aventures, et ce roman-ci semble se situer tout juste après dans la chronologie de leurs aventures presque communes. En tout cas, les deux héroïnes de Patricia Briggs se retrouvent à lutter contre le même type d’adversaires : les faes. Ils n’ont rien à voir avec les personnages des contes, plutôt à leurs versions primitives – fort peu fréquentables.
Certains pourraient dire que l’action est longue à démarrer, sans doute parce que Charles et Anna ne sont pas là pour l’action, mais pour le repos. Leur découverte du ranch, des chevaux, n’est pas du tout un remplissage afin de remplir des pages ou de faire découvrir un univers : ils ont leur rôle à jouer. De plus, l’affaire sur laquelle ils sont amenés à enquêter avait commencé bien avant – et mettre en place ce qui va les mêler à cette enquête ne peut se mettre en place en un coup de baguette magique.
Une enfant a disparu, une enfant dont seule Mackie, arrière-petite-fille de l’Alpha local, avait perçu le changement de comportement – son ravisseur l’avait remplacée par un « double fantôme ». Le remplacement, ces conséquences une fois découvert, sont tout aussi effrayant, que dis-je, dérangeant, que l’enlèvement lui-même. On objectera que l’on est dans un romand de fantasy, et que dans la vraie vie, magie et sorcellerie sont impossibles. Que cela n’existe pas, je suis la première à le dire. Certaines personnes y croient, cependant, n’hésitent pas à « pratiquer » et je suis tout sauf fan de la sorcellerie.
Les enquêteurs, qui sont à la fois officiels et officieux, sont des personnages vraiment intéressants et nettement caractérisés. Leur propre passé est fort intéressant, de même que celui de personnages que l’ont ne fera que croiser, comme ce professeur de mathématiques un peu dingue et très gay. Et pour tous ceux qui se prétendent chrétiens et rejettent les autres au nom de leur foi, je citerai ces paroles que Patricia Briggs met dans la bouche de la mère de ce professeur : – J’en pense que mon fils n’a jamais exagéré ni menti à propos de quoi que ce soit de sa vie, même quand ça le mettait très mal à l’aise. Il avait douze ans quand il nous a dit qu’il préférait les garçons aux filles. C’était juste après qu’un de ses amis avait été éjecté de chez lui pour en avoir fait autant. Il fallait que ce gens soient stupides pour rejeter la chose la plus précieuse que Dieu avait jugé bon de leur donner, voilà ce que j’en dis.
Entre chien et loup est un roman où l’action monte véritablement en puissance au fil des pages. Il parle aussi de respect des choix de chacun, de l’amitié, du soin et de l’attachement que l’on porte aux autres, et jusqu’où on est prêt à aller pour défendre ce que l’on aime. Anna a prouvé qu’elle n’était pas une petite louve insignifiante. Bonne nouvelle : elle est loin d’être la seule femme à prouver sa valeur dans ce roman.

Publicités

10 réflexions sur “Entre chien et loup de Patricia Briggs

  1. OMG ! C’est que tu me donnerais presque envie de le lire ! 😆 Pourtant avec une couverture pareille, j’aurais fui de suite ! 😀 Mais si je passe outre les faes, les garous et autres joyeusetés « fantasyennes », je suis sûre que le fond est bien. Et puis s’il y a des chevaux… 😉 Contente que ça t’ait plu ! Violette est très matheuse ! ^^

  2. Pingback: Le mois du polar commence | deslivresetsharon

  3. Pingback: Bilan du mois du polar | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s