Les minuscules de Roald Dahl

Présentation de l’éditeur :

Petit Louis est trop curieux. Sa maman lui avait pourtant raconté des choses terribles sur la Forêt Interdite. Il n’aurait jamais dû y pénétrer. Maintenant l’horrible Goinfrognard est à sa poursuite, crachant une fumée rouge, prêt à le faire griller dans son ventre-rôtissoire. Par bonheur, Petit Louis va rencontrer le peuple des Minuscules qu’abritent les arbres géants de la forêt…

Mon avis :

Il est des auteurs, bien moralisateurs, qui sont « du côté des mamans », surtout des mamans qui, comme celle de Petit Louis, ont pour seules obsessions que leur enfant soit sage et obéissant. Ne bouge pas, ne va pas dans la forêt, sois sage – sois heureux, épanoui, curieux de tout, ce sera pour un autre jour.

Heureusement, il est des auteurs qui sont du côté de l’ouverture d’esprit, de la créativité, du merveilleux enfin. En osant braver un interdit maternel (une mère pas très tendre, il faut bien le dire), en s’aventurant dans ce lieu de tous les possibles depuis fort longtemps (voir les récits de chevalerie), Petit Louis fait des rencontres extraordinaires.

Oui, il se met en danger, mais l’union fait véritablement la force dans ce livre, quel que soit l’âge, la taille ou la force – tant que l’on a de la jugeote et du courage. La fin aussi est encourageante – grandir ne signifie pas perdre ses qualités. Dernier point fort : les illustrations, magnifiques et créatives.

Advertisements

6 réflexions sur “Les minuscules de Roald Dahl

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s