Soeurs de sang, tome 3 : Les ailes ténébreuses de Nicki Pau Preto

Présentation de l’éditeur :
Elles étaient tels le jour et la nuit, et pourtant elles n’étaient rien l’une sans l’autre…
C’est dans les cendres et les flammes que cette histoire a commencé et c’est ainsi qu’elle s’achèvera.
La vérité a fini par éclater et l’identité de Véronyka, par être dévoilée : elle n’est autre que la fille de Phéronia Pyromaque, l’héritière du trône de l’empire aurain. Mais la jeune Dresseuse de phénix n’est pas encore prête à assumer cette lourde responsabilité. Entre la réunion du Grand Conseil qui approche à grands pas, la guerre civile sur le point d’éclater à Pyra et Tristan, tombé aux mains de l’ennemi, la princesse ne sait plus où donner de la tête.
Mais on n’échappe pas à son destin. Et Avalkyra Pyromaque, sa tante, l’a bien compris. Profondément meurtrie par la dernière bataille qui les a opposées, la reine ressuscitée prépare sa terrible vengeance et compte bien, quant à elle, revendiquer son titre. Car voilà qu’elle a enfin trouvé son âme sœur, une stryge du nom d’Onyx, née dans le gouffre fumant de la Flamme éternelle d’Aura. Or, alliée à cette puissante créature de Nox et à ses centaines de congénères aux ailes ténébreuses, elle ne reculera devant rien pour mettre à feu et à sang ce monde qui a osé la rejeter.
Mon avis :
J’ai fait durer la lecture de ce troisième tome, non parce qu’il était plus long que les précédents (744 pages) mais parce que je n’avais pas envie de quitter les personnages que je connais depuis deux ans déjà.
La situation est difficile quand s’ouvre le troisième tome : Tristan est otage de Roland, Avalkyra, défigurée, a trouvé son âme soeur : une stryge. Sa part de ténèbres est grande. Véronyka, de son côté, a dû révéler qu’elle était l’héritière du trône Pyromaque.
Ce que j’ai aimé c’est que rien n’est simple, encore moins simpliste dans cette intrigue. Les motivations des personnages sont complexes, et découvrir leur véritable visage, leurs véritables intentions n’est pas si simple. Rien, jamais, ne doit être tenu pour acquis, et si la guerre débute pour Veronyka, elle doit composer avec des personnes pour lesquelles cette guerre dure depuis bien longtemps : les plaies sont encore ouvertes, les rancunes peuvent être tenaces.
J’ai aimé retrouver les personnages secondaires – qui ne le sont pas tant que cela. Je pense à Sev, dont les actes, même s’il en minimise l’importance, furent déterminant, ou Mésange, qui ne se laisse jamais abattre, quoi qu’il arrive.
Un beau moment de lecture.

13 réflexions sur “Soeurs de sang, tome 3 : Les ailes ténébreuses de Nicki Pau Preto

  1. Pingback: Challenge Jeunesse Young adult #11 [Bilan 6] – Muti et ses livres

  2. Pingback: Challenge Jeunesse Young adult #11 [Bilan 7] – Muti et ses livres

  3. Pingback: Muti et ses livres

  4. Pingback: CHALLENGE JEUNESSE YOUNG ADULT #11 [BILAN 9] – Muti et ses livres

  5. Pingback: CHALLENGE JEUNESSE YOUNG ADULT #11 [BILAN 10] – Muti et ses livres

  6. Pingback: Challenge jeunesse young adult #11 [Bilan11] – Muti et ses livres

  7. Pingback: Challenge jeunesse young adult #11 [Bilan12] – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.