Les tartines sont meilleures quand on les partage à deux de Emily Blaine

Présentation de l’éditeur :

Tristan est photographe, Emma est médecin. Depuis leur rencontre lors d’un mariage, Tristan est convaincu qu’elle est la femme de sa vie.
D’ailleurs, le destin semble d’accord avec lui : il ne cesse de mettre Emma sur sa route. Mais toujours le timing et les aléas de la vie les empêchent d’être ensemble. Alors, Tristan attend. Et Tristan y croit, pour eux deux. Mais après huit ans de relation en pointillés, de fuites d’Emma et de rupture sans explication, ne serait-ce pas le moment d’avancer pour de bon ? Oui, il va tenter sa chance une dernière fois : soit il tournera définitivement la page de cette histoire… soit il retrouvera enfin celle qu’il aime.

Mon avis :

Je pense que je ne vais pas me faire que des ami(e)s avec cet avis, mais je n’ai pas vraiment apprécié ce livre. La romance est racontée du point de vue de Tristan, et elle s’étale sur huit ans, huit ans pendant lesquels il attend que la femme dont il est amoureux cesse de prendre la fuite et daigne enfin nouer une relation amoureuse avec lui. Je ne peux pas m’extasier sur cette histoire, parce que je la trouve toxique – oui, je lâche le mot – sans doute parce que j’ai vu de telles histoires dans la vie réelle et j’ai vu comment elles se terminaient dans la vie réelle. Pas du tout comme l’on pourrait l’imaginer. Preuve cependant, que dans une lecture le lecteur projette aussi son vécu.

Oui, cela peut être intéressant d’inverser les points de vue, de voir l’homme qui patiente (tout en enchaînant les conquêtes) et la femme qui ne veut pas s’engager, qui a peur qu’il lui reprocher de ne pas s’épanouir dans sa carrière à cause d’elle, qui, elle-même, ne vit que par et pour son travail, et n’hésite pas à s’engager dans des histoires d’amour soit foireuses, soit pantouflardes, des histoires qui m’ont semblé, parfois, des prétextes pour ne pas s’engager dans la seule histoire qui semblait compter pour elle. Je suis dure avec ce livre ? Oui, j’en conviens. En me relisant, je me dis que je pourrai édulcorer mon propos, ce qui ferait surtout qu’il ne serait plus réellement mien, et ne correspondrait pas à ce que j’ai ressenti.

Un personnage sort du lot cependant : Hélène, meilleure amie de Tristan et d’Emma. Elle attend qu’ils se décident enfin, ou qu’ils tournent la page. Elle est l’inverse d’eux, elle qui a toujours su profiter de l’instant présent, sans regret.

PS : j’ai lu depuis un autre roman, antérieur, de l’autrice, et je l’ai beaucoup apprécié. Elle-même dit avoir pris des risques en écrivant ce livre. Je comprends, et je salue le fait d’oser sortir, surtout pour une romance, des sentiers battus. Ce n’est pas le livre qui m’a déplu, c’est la situation qui y est racontée.

9 réflexions sur “Les tartines sont meilleures quand on les partage à deux de Emily Blaine

  1. Oui, c’est toxique ce genre de relations et d’attentes. Même pour un Montalbano, c’est toxique, cette peur de s’engager, cette manière de toujours s’enfuir, de faire un refus devant l’obstacle 🙂

    Je n’avais pas l’intention de le lire, ton avis ne changera rien à la donne. Mais au moins, tu dis les choses telles qu’elles sont et pas en faisant semblant de rien. 🙂 C’est ce que j’aime dans tes chroniques, elles sont vraies.

          • HEIN ????? M’enfin, n’importe quoi !

            Une connaissance à moi (un mec), s’était séparé de sa copine Machin (elle ne voulait plus être avec, c’était elle qui avait cassé le truc). Le gars, après un certain temps, retrouve une copine, puis il se sépare à nouveau et son ancienne copine, Machin, donc, se remet avec lui (certains sont compliqués) et après, elle lui reprochait toujours de l’avoir trompé !

            « Mais on avait rompu » aurait crié Ross (Friends). Surtout que le gars n’avait pas été coucher avec une fille le soir de sa rupture… Le must, c’est que ensuite, Machin l’a trompé honteusement, a magouillé pour partir avec son nouveau mec (marié, qui allait divorcer pour elle) et ensuite, l’amant marié n’a pas voulu quitter sa bobonne et voilà que Machin demande à son copain cocu de lui pardonner et de la reprendre !!! Il a failli le faire, mais il a tenu bon, heureusement.

            Il y en a qui ne manque pas de culot !

            • Oui, et c’est exactement ce que lui dit l’amie à qui elle se confie : c’est la jeune femme qui a commis l’erreur, pas le jeune homme. Avant qu’ils se mettent ensemble, il avait le droit de faire ce qu’il voulait avec qui il voulait. « Oui, mais il me connaissait ». Connaissait, c’est tout.
              Quelle histoire ! Oui, il y en a qui ne manque pas de culot, c’est certain, j’ai quelques exemples dans la vie réelle. C’est pour cela que le « je t’attendrai » fait flipper. C’est ce qu’a dit Chose quand Truc, la femme dont il était amoureux, s’est marié. Il l’a VRAIMENT attendu. Ils se sont mariés des années plus tard, ont eu un enfant. Quand elle a eu une « grave maladie », il l’a trompée, et n’a pas compris pourquoi elle l’a quitté alors que lui voulait garder Bidule, sa maîtresse.

              • Faisons appel à un psy tout de suite ! Il y a moyen de gagner du fric, là 😆

                C’est débile de reprocher à l’autre ses liaisons lorsqu’on n’est pas avec cette personne, en tant que couple. Il y a « connaître » et « connaître » (bibliquement – quand on a fait tchikiboum).

                Certains cherchent la petite bête, chez nous, on dit « c’est se chatouiller pour se faire rire » 🙂

              • Oui, et beaucoup.
                Bien sûr, c’est complètement idiot, chacun a le droit d’avoir vécu sa vie avant de rencontrer la bonne personne.
                Oui, et c’est totalement absurde.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.