Colombe à l’hôtel du lac : Le début d’une nouvelle vie de Sophie Rigal-Goulard

Présentation de l’éditeur :

Colombe a 12 ans. Elle aime observer les autres et sent quand ils lui cachent un secret. Ses parents, qui viennent de racheter l’Hôtel du Lac sur les rives du lac d’Aix-les-Bains, accueillent leurs premiers clients en cette fin d’été. Serviable, attentive, elle se lie avec Meredith et Paul. Bientôt Colombe découvre grâce à son jeune frère Caspar que l’annexe de l’hôtel abrite un étrange bric-à-brac. Le soir, elle aime se réfugier dans sa chambre-nid au dernier étage, où un faucon la rejoint parfois. Là des songes l’assaillent, nuit après nuit….

Mon avis :

Merci à Netgalley et aux éditions Rageot pour leur confiance.

Voici un roman qui commence comme une histoire de famille, une famille unie, aimante, une famille dont les parents ont choisi de changer de vie, et pour cette raison, ils ont partis à Aix-les-Bains, ont acheté un hôtel et l’ont rénové. Colombe, le personnage principal, est fille unique. Oui, je m’amuse avec ce terme, parce que c’est celui qu’emploieraient certains de mes proches. Elle est en effet la seule fille d’une fratrie de cinq enfants, ses quatre frères ont tous des tempéraments bien différents. Le petit dernier, Caspar, a notamment un ami imaginaire, Henry, avec lequel il dialogue fréquemment. Colombe aimerait bien que son frère ait de vrais amis, comme elle avec Meredith, une jeune anglaise en vacances avec ses parents, et Paul, dont la mère travaille à l’hôtel. Non, Caspar s’entend très bien avec Henry, qui semble bien connaître l’hôtel.

Et Colombe, le connaît-elle vraiment ? Elle n’en est pas si sûre que cela, surtout qu’il n’est pas si facile que cela de remonter la piste des propriétaires précédents. La généalogie des bâtiments est pourtant un genre très intéressant, si l’on n’y songe bien. Ce roman qui avait commencé comme une histoire de famille se teinte alors de nuances de polar, de fantastique et de roman historique. Colombe, à la suite de faits inquiétants, se retrouve non pas tant à enquêter – il est des policiers pour cela – mais à rechercher ce qui a bien pu se produire à l’hôtel, des années plus tôt. Effrayant ? Oui, si l’on n’y réfléchit bien et si l’on connait la période historique dont il est question (la seconde guerre mondiale).

Un final qui donne envie de découvrir la suite de ce livre qui avait commencé tout en douceur.

2 réflexions sur “Colombe à l’hôtel du lac : Le début d’une nouvelle vie de Sophie Rigal-Goulard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.