Tête de Pioche Les bébêtes du Bayou par Brrémaud et Rigano

Présentation de l’éditeur :

Dans un chalet de haute montagne, Tête de Pioche vit avec sa mamie adorée… et lui donne bien du fil à retordre. C’est d’ailleurs son caractère particulièrement têtu qui lui vaut son surnom ! Un jour, Tête de Pioche reçoit une lettre de sa grande sœur. Celle-ci lui annonce qu’elle vient d’être engagée dans un spectacle de claquettes à La Nouvelle-Orléans. Ni une ni deux, voilà Tête de Pioche, aussi intrépide qu’audacieuse, qui décide de fuguer pour admirer sa sœur sur scène ! Le voyage est long mais ne l’effraie pas : elle sait qu’elle pourra compter sur ses amis, les bêtes à poils et à plumes, pour lui venir en aide. Et elle en aura bien besoin ! Arrivée à La Nouvelle-Orléans, Tête de Pioche croise la route de trafiquants qui l’enferment dans une cage en compagnie de bestioles les plus variées. Heureusement, la petite a de la suite dans les idées. Et, surtout, elle maitrise le langage des animaux… Les Bébêtes du bayou est le premier volet d’une série sacrément attachante dont l’héroïne, une petite fille particulièrement ingénieuse et généreuse, fera à coup sûr chavirer le cœur des enfants… et de leurs parents !

Mon avis :

J’ai découvert cette bande dessinée grâce au challenge Netgalley 2022 et aux éditions Dargaud. Je dois dire d’entrée de jeu que cette bande dessinée aurait énormément plu à l’enfant que j’étais, et qu’elle plait aussi à l’adulte que je suis devenue. Grandir, ce n’est pas renoncer à celle que l’on était.

Tête de Pioche mérite bien son surnom, parce qu’elle est entêtée : elle va jusqu’au bout des choses pour sauver un animal en détresse, elle qui a le bonheur de pouvoir communiquer avec les animaux, parce que oui, pour moi, c’est un bonheur. Orpheline, elle est élevée par sa grand-mère, et a de temps en temps des nouvelles de Milady, sa grande soeur. C’est quand elle apprend que Milady va donner un spectacle à la Nouvelle-Orléans que Tête de pioche décide de s’y rendre pour applaudir sa soeur. Qu’importe le chemin à parcourir, c’est une succession d’aventures toutes plus extravagantes que la petite fille vivra, utilisant tous les moyens de transports mis à sa disposition, du bateau au train en passant par le bison. Les dessins, colorés, animés, débordent d’humour et d’énergie. Rien ne peut arrêter Tête de Pioche, et quand elle peut porter secours à des animaux menacés par des trafiquants, elle n’hésite pas.

Une bande dessinée que j’ai fortement envie de faire découvrir autour de moi.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.