La gardienne des portes d’Ilona Andrews

Présentation de l’éditeur :

Je suis une Aubergiste. En ce lieu, je suis le chef suprême, et en tant qu’hôte, vous tombez sous ma protection.

En apparence, Dina Demille est une jeune femme tout à fait normale. Elle dirige un charmant bed-and-breakfast de style victorien dans une petite ville du Texas, est l’heureuse propriétaire d’un Shih Tzu nommé Beast, et s’avère être la voisine parfaite. Mais Dina est… différente. Son balai est une arme létale ; son auberge est magique et pense par elle-même, conçue pour être un havre de paix transitoire pour des voyageurs d’autres mondes. Dans ces circonstances, normale n’est peut-être pas le terme adéquat pour qualifier Dina. Surtout maintenant qu’une créature terrifiante s’est mise à chasser dans le quartier une fois la nuit tombée…

Merci aux éditions MxM BookMark et à Netgalley pour ce partenariat.

Mon avis :

Quand j’ai découvert qu’Ilona Andrews avait fait paraître un nouveau livre, j’ai tout de suite eu très envie de le lire, parce que ses romans m’apportent beaucoup de détente, un vrai plaisir de lecture avec une parfaite maîtrise des codes de la bit-lit. Pourtant, tout ne commençait pas bien dans ce volume : un chien est retrouvé mort, un chow-chow totalement inoffensif qui faisait le bonheur de son maitre. Qui a bien pu s’acharner sur cette pauvre bête ? Dina Demille a une idée sur la question. Elle est aubergiste, elle possède un Shih Tzu répondant totalement aux standards de la race et apprécie le calme de cette petite ville du Texas. Sauf que…. L’auberge qu’elle tient est tout sauf ordinaire. Elle est en fait un refuge magique pour des voyageurs en transit – ou un lieu de résidence permanent pour une pensionnaire assez originale. Dina sait donc beaucoup de choses, elle sait non pas utiliser internet pour cela, mais de bons vieux livres que personne ne penserait à fouiller, la police étant dans l’air du temps et ne pouvant pas penser qu’un livre dissimule quoi que ce soit. Dina sait également quand une personne « magique » approche de la maison – ou quand quelqu’un qui n’y est pas invité approche, tout simplement. Aussi, se demande-t-elle bien pourquoi le loup garou « local » ne s’inquiète pas qu’une créature magique et terrifiante ne sévisse sur « son » territoire. Ce n’est pas si simple que cela !

N’oubliez pas tout ce que vous savez sur les loups-garous et les vampires. Laissez-vous plutôt porter par une variation sur ce thème archi-connu, y compris celui du trio amoureux qui peut s’ensuivre. En général (et ce n’est pas moi qui le dis) c’est le vampire qui emporte le coeur de la belle. (Oui, j’ai revu Twilight il n’y a pas longtemps). Mais Dina n’est pas Bella, elle sait se défendre, elle sait également ce qu’elle doit faire pour que son auberge tourne, pour qu’elle soit bien notée, non que Dina souhaite faire carrière dans l’hôtellerie magique, elle souhaite plus que tout savoir ce qu’il est advenu de ses parents, elle souhaite que son frère termine enfin sa quête, elle souhaite que tout soit à peu près calme autour d’elle. Vaste programme.

Une nouvelle série hautement recommandable.

 

4 réflexions sur “La gardienne des portes d’Ilona Andrews

  1. Appréciant aussi les romans de ce duo, je suis ravie de voir que ce titre t’a convaincue. Cela me donne encore plus envie de le découvrir. Et qu’il y ait un petit vent de renouveau n’est pas pour me déplaire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.