Katsuro le titan par Eric Senabre

Présentation de l’éditeur :

Miki est un peu inquiète pour son grand-père Katsuro. Dans sa maison de retraite high-tech, le vieil homme terrorise le personnel. Il affirme avoir été le célèbre Godzilla dans sa jeunesse et il continue de se comporter comme le monstre. Surtout lorsqu’il croise un autre pensionnaire aussi fou que lui, Ryo, qui prétend de son côté avoir incarné le super héros Ultraman. Pour calmer le jeu des deux grincheux qui passent pour des mythomanes, Miki propose à Eiji, le petit-fils de Ryo, de partir enquêter sur leurs soi-disant exploits cinématographiques.

Que va finalement révéler leur expédition sur le drôle de passé des deux grands-pères ?

Merci aux éditions Didier Jeunesse et à Netgalley pour ce partenariat.

Mon avis :

J’aime beaucoup les romans d’Eric Senabre, j’en ai lu plusieurs, et l’une des qualités que j’apprécie le plus dans ses récits, c’est sa tendresse envers ses personnages. Katsuro et Ryo sont deux pensionnaires d’une maison de retraite. Ce pourrait être le début d’une intrigue … reposante. Non. Ces deux grincheux passent en effet leur temps à se disputer. Et pourquoi ? C’est très simple. Katsuro prétend avoir incarné, dans un des nombreux film le mettant en scène, Godzilla. Oui, LE Godzilla, que vous connaissez certainement puisqu’il est toujours mis en scène dans des films assez récents. Passons. Ou presque : ce n’est pas une lubie de personne âgée, non, mais cela est suffisant pour que Ryo, le second pensionnaire donc, le traite de menteur, et affirme à son tour avoir été un personnage célèbre, un héros : Ultraman. Là, je l’admets, je ne sais pas du tout qui était ce personnage, cela fait très longtemps que j’ai décroché en matière de culture populaire nippone. Pour tenter de calmer son grand-père, Miki, la petite-fille de Katsuro, va l’aider à mener l’enquête pour prouver (ou pas) ce qu’il dit, accompagné par Eiji, le petit-fils de Ryo.

C’est le début d’une folle Odyssée nocturne qui mènera les cinq personnages à travers des lieux pas toujours très ordinaires, entre un restaurant, un studio de cinéma, et une exposition. Le Japon ne dort pas ! Le cinquième personnage, le robot « kidnappé » pour cette occasion, est sans doute mon préféré, apportant une touche de fantaisie poétique dans un univers déjà bien déjanté. Il suffit simplement de les suivre, de se laisser porter à travers leur pérégrination nocturne. Cette odyssée nous sera contée à travers les mails de Miki, narratrice toujours précise, ne reculant pas devant les obstacles de ce parcours mouvementé – pour le bonheur et l’émotion de son grand-père. Parce que c’est cela aussi, Katsuro le titan, montrer le lien entre deux grands-pères, même ronchons, même grincheux, et leurs petits-enfants.

A lire et à partager.

 

3 réflexions sur “Katsuro le titan par Eric Senabre

  1. J’ai lu aussi quelques titres de cet auteur (jeunesse), mon préféré est Le dernier songe de Lord Scriven, d’ailleurs il faut que je regarde si une suite est parue 😉

  2. Pingback: Challenge Jeunesse Young adult #11 [Bilan 6] – Muti et ses livres

  3. Pingback: Challenge Jeunesse Young adult #11 [Bilan 7] – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.