Gardiens des cités perdues, tome 5 : Projet Polaris de Shannon Messenger

Présentation de l’éditeur :

Après un passage mouvementé par Exillium, l’école réservée aux bannis, Sophie et ses amis sont de retour à l’académie Foxfire, où la jeune Télépathe n’est pas la seule, cette fois, à bénéficier de la protection d’un garde du corps. Car certains masques sont tombés : les nouveaux membres du Cygne Noir, ainsi que leurs familles, sont plus que jamais en danger… D’autant que les Invisibles, ces rebelles qui menacent les Cités perdues, multiplient les attaques. Tandis que la tension monte avec les ogres, forçant les elfes à accepter des changements drastiques de leurs modes de vie, notre petite troupe tente d’en découvrir plus sur le plan de l’ennemi. Sophie ne dispose pourtant que de maigres indices : son nom de code est “Projet Polaris”, un étrange symbole semble en être la clé et il serait depuis le début lié à… Keefe.

Mon avis :

C’est un tome dur, et je ne parle pas seulement à cause du nombre de pages (665). C’est un tome dur parce que les épreuves traversées par les personnages sont douloureuses, parce que Sophie ne tourne pas la page sur ce qui s’est passé dans les tomes précédents. Le monde des elfes se croit parfait, se voit parfait ? Scoop : il ne l’est pas. Scoop n° 2 : rares sont les elfes déterminés à remettre en cause cet ordre des choses, à agir. Il en est cependant, deux groupes qui s’opposent, d’un côté, le cygne noir, de l’autre, les Invisibles. Si les premiers veulent vraiment que les choses changent – même si l’on peut se dire que leur « Projet Colibri » n’est pas toujours ce qu’il y a de mieux, les Invisibles semblent avoir répondu avec le « Projet Polaris », dont on peut se demander ce qu’il cache. Rien de bon, c’est une évidence, il suffit de voir les conséquences dramatiques de leurs agissements au cours des tomes précédents – et de celui-ci.

Oui, je ne suis pas très précise dans cet avis, parce que je ne veux pas spoiler les nombreux rebondissements qui ont lieu dans ce tome. Dire que les elfes ne sont pas assez prévoyants, dire aussi qu’ils ne sont pas assez lucides est une évidence. Il est bon aussi de rappeler que Sophie et ses amis ne sont que des adolescents. Ils ont des talents, oui, cependant il est bon de rappeler qu’ils ne peuvent, à eux seuls, prévenir les menaces qui pèsent sur le monde des elfes – et encore moins résoudre tous les problèmes qui se posent.

Oui (bis), le beau monde des elfes est rempli de préjugés. Ce ne sont pas les jumeaux Song qui diront le contraire. Ce n’est pas la mère de Dex qui dira le contraire, elle qui s’est mariée avec l’elfe qu’elle aime bien qu’il ne figurait pas sur sa « liste », liste que les elfes peuvent demander dès seize ans et qui leur donne le nom d’elfes avec lesquels ils sont susceptibles de s’unir – on ne s’unit pas avec un sans-talent. Elle, aussi, qui a eu des triplés et qui a dû supporter les préjugés liés aux naissances multiples. Cela vous paraît étrange ? Mais, dans notre « beau » monde, combien de personnes ont encore des préjugés liés à des unions « mal assorties » (et je vous laisse deviner ce que ce terme peut cacher), voir même des préjugés liés aux naissances multiples (oui, cela paraît aberrant, et pourtant, je me rappelle un article lu dans les années 80 comme quoi, au grand étonnement de la journaliste qui l’avait écrit, les grands-parents ne répondaient pas présents lors de naissances multiples à cause de préjugés liés à ces naissances). Si certains tentent de faire évoluer les choses, de faire cohabiter tout le monde ensemble, force est de constater que certains ont des méthodes bien plus radicales pour résoudre les problèmes.

A bientôt pour le tome 6.

 

6 réflexions sur “Gardiens des cités perdues, tome 5 : Projet Polaris de Shannon Messenger

  1. Pingback: Challenge Jeunesse Young adult #11 [Bilan 6] – Muti et ses livres

  2. Pingback: Challenge Jeunesse Young adult #11 [Bilan 7] – Muti et ses livres

  3. Pingback: CHALLENGE JEUNESSE YOUNG ADULT #11 [BILAN 9] – Muti et ses livres

  4. Pingback: CHALLENGE JEUNESSE YOUNG ADULT #11 [BILAN 10] – Muti et ses livres

  5. Pingback: Challenge jeunesse young adult #11 [Bilan11] – Muti et ses livres

  6. Pingback: Challenge jeunesse young adult #11 [Bilan12] – Muti et ses livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.