Archive | 30 janvier 2022

Le club de l’ours polaire, tome 3 : L’atlas fantôme d’Alex Bell

édition Gallimard Jeunesse – 368 pages

Présentation de l’éditeur :

Stella et son père ont de sérieux ennuis : bannis du prestigieux Club de l’Ours Polaire, ils ont à présent l’interdiction formelle d’organiser la moindre expédition ! Mais il y a plus grave : la vie de Shay ne tient plus qu’à un fil. Or, le seul remède à son mal se trouve de l’autre côté du Pont de Glace Noir, un lieu maudit qui fait trembler les explorateurs du monde entier…
Une fuite rocambolesque jusqu’à l’endroit le plus dangereux de la planète : le troisième tome époustouflant d’une saga ensorcelante !

Mon avis :

La lecture de l’Atlas fantôme, tome 3 du club de l’ours polaire, fut une bonne surprise pour moi. En effet, si j’avais beaucoup aimé le tome 1, j’avais moins apprécié le 2, qui me semblait avoir déçu les promesses contenues dans le 1.
Nous en apprenons encore plus, ai-je envie de dire, sur Stella et sur ses origines, mais aussi sur les clubs des explorateurs. Il faut dire que Stella et son père en ont été exclus à la suite des événements survenus dans le tome précédent. Les explorateurs ne sont pas les gens les plus tolérants de ce monde ni forcément ceux qui préservent le plus leur planète – pourquoi laisser des animaux en liberté quand on peut les exposer ou les empailler ? .
Nous découvrons aussi le fameux Pont de glace dont on a tant parlé dans les tomes précédents – vous ne croyez tout de même pas que Stella est restée sans rien faire pour tenter de sauver son ami Shay de la malédiction ? Ce serait vraiment mal la connaître. Nous découvrons aussi des préoccupations sur l’environnement, sur sa préservation, sur la préservation des espèces. Jusqu’où faut-il aller pour sauver des mondes qui pourraient disparaître ? Certains ont une réponse assez radicale à ce sujet.
Comme dans le tome 2, il est nécessaire d’aller au-delà des apparences, ne pas condamner quelqu’un à cause de ses origines, oser dépasser les idées reçues, bref, ne pas croire tout ce que l’on vous dit.
J’espère que le tome 4 sera prochainement traduit en français, ce serait dommage d’abandonner une série en cours de route.