Archive | 3 janvier 2022

Bane Seed, tome 1 : guerre ou paix ? de Fanny André

Présentation de l’éditeur :

Bane Seed est une Banshee aguerrie, pourfendeuse d’hommes infidèles, violeurs et meurtriers. Elle adore son job et le pratique avec zèle. Un peu trop, peut-être. Suite à une erreur commise, elle écope d’une mise à l’épreuve et se retrouve affectée au Conseil, une organisation chargée du maintien de l’ordre parmi les peuples faes. Non seulement elle doit régler un conflit entre deux clans du Petit Peuple, mais comble de malchance, on lui adjoint l’Incube Dorian Murray pour coéquipier. Non mais : un Incube ! Autrement dit, tout ce qu’elle déteste. Entre eux les étincelles fusent ? au sens littéral ! ? et quand leur mission s’avère bien plus compliquée que ce qu’ils envisageaient, on frôle le carnage !
Guerre ou paix ? Tout repose sur ce duo détonant

Mon avis :

Voici le premier tome d’une série dont, à l’heure où j’écris ces lignes, j’ai déjà lu les quatre premiers tomes, et commencé le cinquième. Oui, ce premier tome m’a beaucoup fait rire, m’a détendue, et parfois, c’est uniquement ce que l’on demande à un livre. J’ai découvert cette série grâce à Alexielle

Et pourtant, Bane n’a pas forcément de quoi rire. Elle est une banshee, une pourfendeuse même. Son rôle ? Châtier des hommes qui ont fait souffrir des femmes, et elle prend son rôle très à coeur. Trop, dira sa hiérarchie : elle a pris sur elle de châtier un homme que sa hiérarchie tenait pour innocent. Bilan : la voilà condamner à travailler pour le Conseil. Le pire ? Non seulement elle devra empêcher une guerre entre deux clans, rien que cela, mais il faudra en plus qu’elle travaille avec un Incube. D’entrée de jeu, elle ne peut pas le supporter, alors travailler avec ! Il va bien falloir pourtant – elle ne va pas laisser les deux clans s’entre-déchirer

J’ai aimé que le rythme de l’action soit soutenu. J’ai aimé l’humour qui parsème ses pages. J’ai aimé la manière dont certains personnages légendaires apparaissent dans le récit.

Alors tout va pour le mieux à la fin du récit ? Jusqu’au prochain tome !