Kate Daniels, tome 3 d’Ilona Andrews

Présentation de l’éditeur :

La magie frappe et Atlanta menace de s’écrouler : c’est un boulot pour Kate Daniels. Engagée par l’Ordre des Chevaliers de l’Aide Miséricordieuse, Kate a tant de problèmes paranormaux à régler ces derniers temps qu’elle ne sait plus où donner de la tête. Pourtant lorsque Derek, son ami loup-garou, est retrouvé presque mort, elle est confrontée à son défi le plus crucial : trouver l’auteur du crime et déjouer un sombre complot qui implique la communauté des Changeformes… Voilà qui n’arrange pas son planning.

Mon avis :

Oui, j’ai eu envie, dans cette période de l’année que j’apprécie entre toute (Halloween !!!!!!) de me plonger dans le tome 3 de cette série, parce qu’une lecture « légère » fait toujours du bien. Légère, oui, mais pas que, parce qu’elle pose tout de même de sérieuses questions, au détour d’une intrigue de bit-lit, et parce que l’héroïne ne se jette pas d’entrée de jeu dans les bras de Curran, seigneur des bêtes de son état. Elle a une mission dans la vie, et elle entend bien la mener à bien – même si la mener à bien entraîne sa mort, elle ne serait pas la première à se sacrifier.

Quand je parlais de sérieuses questions, je pose d’abord celle-ci : êtes-vous réellement prêts à tenir une promesse quand vous en faites une ? Kate, oui, même si elle se mord les doigts après, parce que si elle ne s’était pas engagée à … je ne vous dirai pas quoi, Derek n’aurait pas été retrouvé aux portes de la mort et de la folie. Est-ce à dire qu’il ne faut pas respecter ses promesses ? Non. Si la situation avait été « normale », tout aurait été bien. Derek n’a pas mesuré dans quoi il mettait les pieds, et Kate n’a pas eu la possibilité de prévenir ce qui allait se passer.

Deuxième sérieuse question : jusqu’où êtes-vous prêt à aller pour vous sortir d’une situation inextricable ? Kate est prête à se sacrifier, cela, vous l’aurez compris, sans rien demander à personne. Derek aussi est capable de le faire. Mais les autres ? Il en est qui savent très bien se servir d’autrui, ouvrir grand les yeux en matière de violence, tant que cela sert leurs intérêts. Ne cherchez pas, beaucoup de personnages de ce roman sont ainsi. Je ne parle même pas de ceux qui veulent une race « pure », et souhaitent la disparition de tous les métis de tous bords, et pour le coup, de tout poils. Quelques questions dans un roman de bit-lit, pour moi, c’est toujours cela de pris.

Bien sûr, le roman contient tous les ingrédients du genre, et parfois, notamment lors de scènes de combats dans l’arène bien…. je me suis un peu ennuyée, parce que ce sont des scènes convenues, attendues, dont le dénouement ne m’inquiétait pas trop. Cependant, il est de vrais morceaux de bravoure, en dehors de ceux-ci. Je pense aux scènes finales, par exemple. Ce ne sont pas les seules. Je pense à l’humour aussi, pas omniprésent, mais suffisamment là pour permettre de respirer un peu.

Bref, une lecture agréable et aventureuse – c’est déjà ça !

 

9 réflexions sur “Kate Daniels, tome 3 d’Ilona Andrews

  1. Pingback: Objectif pal d’octobre ~ le bilan – Les lectures d'Antigone

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.