Mon cheval de bataille de Delphine Pessin

Présentation de l’éditeur :

C’est un grand jour pour Arthur. Il assiste à un spectacle de voltige équestre, sa passion ! À sa grande surprise, l’un des chevaux sort du rang pour le saluer affectueusement. Ce qu’il ignore c’est que ce cheval est spécial et sait détecter les personnes malades. Quelques jours plus tard, tout bascule : Arthur fait un malaise… Dans l’épreuve qui l’attend, le garçon pourra compter sur sa grande sœur. Pour mieux livrer bataille, elle a même quelques idées un peu folles… Un roman qui chamboule le cœur, nous fait pleurer et sourire tout à la fois !

Mon avis :

C’est un très beau roman. Cela devrait suffire de le dire ainsi. Ce livre m’a tellement plu que je n’ai pas envie de le décortiquer, d’expliquer pourquoi, en suivant le style, la construction de l’intrigue, la répartition des points de vue, il est un très bon roman. Cela devrait suffire de dire qu’il m’a totalement emporté dans son univers, qu’il m’a profondément ému, bien que je sache que certains parents détourneront leurs enfants de la lecture de ce livre. Pourquoi ? Il parle d’un sujet dont on parle peu, comme si ne pas en parler suffisait à conjurer le sort : le cancer chez l’enfant.

La famille d’Arthur est une famille ordinaire, ses parents travaillent beaucoup, ils sont passionnés par leurs métiers respectifs, mais ils s’entendent bien, s’occupent de leurs deux enfants, et trouvent enfin le temps de se rendre à un spectacle équestre pour passer enfin un moment en famille, faire plaisir à Arthur, passionné d’équitation, et tant pis si Viviane la grande soeur râle, tant pis si la sortie compromet sa vie sociale de lycéenne. Là, l’incroyable se produit : Zahir, un des chevaux, s’approche d’Arthur. Zahir n’est pas un cheval ordinaire, il sait détecter les personnes malades. Impensable, voilà la réaction du père. Seulement, quand Arthur est conduit à l’hôpital quelques jours plus tard, il demande à ce que les examens soient approfondis tout de suite, et le verdict tombe : cancer.

Le récit suit au plus près la réalité du traitement, sans pathos, sans faire croire non plus que tout est rose, court, facile, comme on peut le voir dans certaines séries télévisées. Oui, le traitement rend malade, oui, c’est éprouvant pour la famille, et c’est dans ces moments-là que la solidité d’un couple est mise à l’épreuve. Il est facile d’écrire « répartition des tâches, arrêt du travail pour être près de l’enfant malade ». Il est nettement plus difficile de combattre au jour le jour, de faire face à toutes les épreuves du quotidien. Il est difficile de mener, à côté, une vie que l’on nous pousse à avoir la plus normale possible. J’ai apprécié que Viviane tente des blagues foireuses, pleines d’humour noir face à son frère – parce que cela permet de voir quel est réellement l’état d’esprit d’Arthur. J’ai aimé aussi que le médecin, les infirmiers, prennent le partie de dire la vérité au patient, à ses proches, même si la vérité n’est pas facile à entendre. J’ai toujours eu l’impression que la perte du combat contre la maladie commence au moment où quelqu’un dit : « non, ne lui disons pas, cela ne sert à rien. » Tout peut être dit, même la pire nouvelle comme celle qu’apprend Arthur au cours du récit. Le tout est de prendre le temps et la peine de le faire.

Il faut être fou, comme beaucoup d’autres disait Molière, dans le malade imaginaire. Viviane osera tenter des choses complètement folles pour aider son frère à sortir du désespoir. J’ai beaucoup aimé ce personnage, parce qu’elle est celle que tous ou presque oublie, celle avec laquelle certains ne savent plus comment se comporter, celle aussi qui voit ces amis qui « oublient » de prendre des nouvelles. Celle qui est prête à se battre aussi – parce que le combat contre le cancer est un combat qui ne se gagne pas seul, un combat de longue haleine dans lequel tout compte, même les soutiens les plus inattendus.

Mon cheval de bataille est un très beau roman, signé Delphine Pessin, une autrice que j’apprécie décidément énormément.

2 réflexions sur “Mon cheval de bataille de Delphine Pessin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.