Cette nuit-là par Aurélie Massé

Présentation de l’éditeur :

C’est l’histoire de Gabriel, l’insoumis pétillant, Agathe, la fêtarde insouciante, Alex, l’élève parfait, Sarah, la discrète mal dans sa peau. C’est aussi et surtout l’histoire d’Eden, dont l’aura suffit à combler le mutisme. C’est l’histoire d’un secret, de gestes déplacés qui mènent un jour à l’inconcevable… Durant une nuit, le temps s’arrête et cinq vies basculent.

Merci aux éditions Slalom et à Netgalley pour ce partenariat.

Mon avis :

Cette nuit-là est un roman qu’il est difficile de lâcher. Oui, je sais, cela sonne comme un cliché, pour un roman qui ne l’est pas. L’autrice connaît parfaitement le monde de l’adolescence qu’elle décrit, elle ne joue pas à imaginer ce que pensent les adolescents. Ils sont cinq, cinq à se côtoyer au lycée, à penser à leur avenir, ou pas, cinq adolescents, pas encore des adultes, plus des enfants, qui vont vivre une nuit qui changera leur vie.

Non, je ne vous révèlerai pas ce qui s’est passé cette nuit-là, si ce n’est que ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais, que c’est bien loin des clichés que j’ai pu lire dans des romans young adult qui sont avant tout dans la surenchère, plutôt que d’être dans l’humain, dans ce que l’on ne voit pas, ce que l’on ne montre pas. Les années lycées ne sont pas forcément des années heureuses, ce sont des années où les parents peuvent vous mettre une énorme pression pour que vous soyez le meilleur, surveiller intensément les fréquentations de sa progéniture, ou contraire ne rien voir, parce que trop pris par sa propre vie, son propre travail, ses propres soucis, et oublier que les enfants ont (encore) besoin de parents qui soient réellement attentifs, à l’écoute, même si ce n’est pas toujours facile. J’ai vraiment l’impression d’utiliser une litote en disant ceci.

Ce à quoi Gabriel, Agathe, Alex et Sarah vont être confrontés, c’est véritablement une situation indicible, une situation qui aurait pu … tourner court. Oui, le roman aurait pu s’arrêter très vite, si ces adolescents ne s’étaient pas décidé à prendre leur destin en main. Parce que le choix qu’ils ont fait cette nuit-là aura des conséquences sur leur parcours à venir.

Mention spécial pour le personnage de Sarah, atteinte d’anorexie. J’ai envie de dire « réellement anorexique » tant j’ai trop vu et lu des caricatures de cette pathologie.

Un livre fort.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.