À la recherche de Mrs Wynter d’Eric Senabre

Présentation de l’éditeur :

Mehdi doit se rendre à l’évidence : il est tombé fou amoureux de l’actrice Beryl Doncaster, alias Mrs Wynter, la sublime héroïne de la série des années 60 Talons hauts et veste de tweed. Sauf qu’elle a plus de trois fois son âge… et qu’elle habite en Angleterre. Qu’à cela ne tienne, Mehdi convainc sa meilleure amie, Julia, de traverser la Manche pour rencontrer son idole. Une idée aussi hasardeuse que folle, qui les entraîne dans un voyage plein de rebondissements… amoureux !

Une comédie romantique et farfelue, à savourer avec un thé anglais, of course !

Mon avis :

« Il faut être fou, comme beaucoup d’autres ». C’est Molière qui le disait. Et Mehdi est un peu fou. Il est fou amoureux de Mrs Wynter, ou plutôt de l’actrice qui l’interprète Beryl Doncaster. Mais voilà : depuis la fin de la série, elle s’est éclipsée, astre lunaire préférant l’ombre à la lumière. Personne ne sait où elle vit, ce qu’elle fait. Mehdi, passionné, après maintes recherches, tient une piste et tient à aller jusqu’au bout, et pour cela, il a besoin de l’aide de sa meilleure amie.
L’action se passerait de nos jours, Mehdi utiliserait toutes les ressources d’internet. L’action se passe dans les années 90, et il doit se servir des moyens de cette époque pas si lointaine où il fallait user de ses godillots, de son sens de l’observation et de quelques techniques d’interrogatoire digne …. Eh bien d’un adolescent. Persévérance est son maître-mot.
Cela pourrait être flippant, cela ne l’est pas, parce que Mehdi est à la fois prête à aller au bout de la moindre piste et lucide, aussi lucide qu’un amoureux transi peut l’être, sur sa situation. Dois-je dire que ce qu’il vivra en Angleterre ne sera pas du tout ce à quoi il s’attendait ? Je pense que je peux le dire sans trop spoiler, dans ce roman-hommage à la grande Diana Riggs.
Et n’oubliez pas : « Vous ne pouvez pas imaginer la férocité qui sommeille dans le coeur d’un lapin qui a travaillé à la City ».

3 réflexions sur “À la recherche de Mrs Wynter d’Eric Senabre

  1. Je pensais justement à Diana Riggs, qui était sublime et qui a bien changé en vieillissant (et maintenant encore plus depuis qu’elle est décédée…). Je l’aimais bien sans « chapeau melon et bottes de cuir ».

    Noter ce roman ne serait pas faire preuve de conscience envers ma PAL…. :/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.