Odd et les géants de glace de Neil Gaiman

édition Albin Michel  – 141 pages

Présentation de l’éditeur :

Dans un village nordique des temps anciens vit Odd, un garçon que la chance a oublié.
Son père a péri dans une expédition Viking, et sa mère est inconsolable.
Un arbre tombe et c’est sur son pied qu’il s’écrase, le rendant boiteux pour toujours.
Mais un jour, Odd délivre un ours pris au piège. Une quête fantastique commence pour lui, le fragile petit humain. un voyage vers un pays de glaces, de géants et de dieux. Et ce monde attend quelqu’un de souriant, d’exaspérant, d’intelligent, de surprenant. Quelqu’un comme Odd…

Mon avis :

Il arrive à tout le monde de faire des bétises. Tout le monde. Y compris quand on est un dieu. Surtout quand on a un peu trop bu. Voire beaucoup trop bu. Et qui va réparer les bétises, qui ?

Odd est un tout jeune adolescent. Fils unique, il a perdu son père, mort en revenant d’une expédition Viking. Il n’est pas mort en combattant, il est mort en sauvant un poney de la noyade, le poney portait une partie du butin. Deux ans plus tard, sa mère s’est remariée avec un veuf père de sept enfants, homme fruste maltraitant son beau-fils, devenu handicapé avec un accident. Un jour, s’en est trop et Odd part. Oh, il ne devait pas partir très longtemps, il avait simplement envie, au cours de cet hiver qui n’en finissait pas, parmi ses esprits qui s’échauffaient à force de ne pas pouvoir partir, reprendre la mer, d’aller dans la cabane de bûcheron de son père, et tant pis pour sa mauvaise jambe qui le fait tant souffrir. Il n’avait pas prévu de suivre un renard. Il n’avait pas prévu de délivrer un ours, de rencontrer un aigle, de découvrir qu’il s’agissait de trois dieux qui avaient été métamorphosés par un géant des glaces.

Commence alors un voyage à Asgard, pour aider des trois dieux à retrouver leur place, afin que le printemps revienne enfin, que la nature ne meure pas. Un jeune garçon boiteux, avec son courage et son esprit, peut avoir la force d’affronter les épreuves : il est habitué. La rencontre avec la déesse Freya est aussi un beau moment.

Odd et les géants des glaces est un conte à partager.

 

6 réflexions sur “Odd et les géants de glace de Neil Gaiman

  1. Pingback: Objectif pal de l’été ~ le bilan – Les lectures d'Antigone

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.