Archive | 6 juin 2021

La face cachée de l’écureuil de Erwan Balança et Michel Blant

Présentation de l’éditeur :

Dans La face cachée de l’écureuil, les photographies exceptionnelles d’Erwan Balança et les textes précis et vivants de Michel Blant dressent un portrait authentique et étonnant de cet animal. Du lutin des forêts profondes à la figure familière des parcs et jardin, ce livre nous invite à un face-à-face intrigant pour refaire connaissance, sur le pas de notre porte, avec l’ambassadeur par excellence du monde sauvage. En prodiguant sourires et étonnement partout où il passe, l’écureuil rassemble et nous prend par la main pour renouer le lien avec la nature.

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions La Salamandre et Babelio pour ce partenariat.
Que dire ? Si ce n’est que c’est un très beau livre à lire, à partager, et surtout à offrir. L’écureuil, c’est cet animal que l’on devine plus que l’on ne voit d’habitude, et il a fallu sans doute beaucoup de patience pour prendre ainsi en photo l’écureuil, ce « gredin » que ce soit dans le clair-obscur de la nuit ou en train de descendre le long des arbres. Cette « flèche rousse » est aussi un jardinier des forêts – et j’ai aimé décrypter les traces du passage de ce discret farfadet – voir les traces de ses pattes dans la neige ou les coques de fruit abandonnées par ses soins. Sportif ? Oui, aussi, bien sûr, il suffit de le voir s’élancer dans les airs, grimper le long d’un tronc ou escalader la mangeoire destinée aux mésanges pour le comprendre.
Laissons ce discret animal, qui n’hésite pourtant pas à se rapprocher des hommes, continuer à voltiger sous les frondaisons, à trouver refuge dans la cavité des arbres et profitons des magnifiques photos de ce livre.