Archive | 21 mai 2021

Tarzan poney méchant un amour de compète de Cécile Alix

Présentation de l’éditeur :

C’est l’heure du concours d’équitation pour Tarzan, poney méchant ! Le poney-club des Edelweiss va participer à une compétition équestre ! Pour Tarzan, c’est la corvée : sauter des haies, affronter des chevaux prétentieux, supporter sa cavalière-boulette… Si on ajoute à ça la saison des amoûûûûûrs, quel enfer ! Il déteste les poneys romantiques, surtout ce Douglas qui tourne autour de la belle Leïka…

Mon avis :

Revoici Tarzan ! Je vous rassure, il est toujours aussi méchant ! Il est cependant fidèle en amitié. Django est toujours là, toujours à bourdonner ses conseils, toujours à partager de grands moments avec Tarzan, épris de liberté et de nourriture.

Pas de bol, quelqu’un a décidé que le poney club des Edelweiss participerait à une compétition équestre. De plus, Tarzan est sélectionné, il a un don ! Sauter tous les obstacles qui entravent votre liberté est toujours utile, en toutes circonstances.  Si Jeanne dite « Boulette » (un hommage à l’amie de Fantômette ?) est heureuse, Tarzan mettra tout en oeuvre pour ne pas partir. Quelle idée de l’avoir sélectionné ! Il n’en revient pas, et les autres poneys non plus.

Humour, bon mot, situations quasiment invraisemblables sont au rendez-vous de ce nouveau tome de ses aventures. Il est impossible de les résumer, il faut les lire, les partager aussi – lu en partie pendant le quart d’heure lecture, Tarzan poney méchant m’a tellement fait sourire que les élèves s’en sont aperçu, malgré le masque.

Tarzan trouve la vie en société, entre jalousie et rivalité amoureuse (si, si) difficile. Il en vit, des émotions, notre Tarzan. Libre à vous de suivre ses conseils !

Hercule Carotte – Frousse verte dans le train fantôme de Pascal Brissy

Présentation de l’éditeur :

Hercule Carotte décide d’inviter son ami Eusèbe à la fête foraine pour son anniversaire. Le renard pétochard adore les auto tamponneuses, le chamboule-tout ou le train fantôme…

Mon avis :

Ce roman fait partie des premières lectures, pour enfants à partir de six ans. Nous y retrouvons le personnage d’Hercule Carotte (tout ressemblance avec le nom d’un célèbre détective n’est sans doute pas une coïncidence) qui a toujours besoin d’une carotte pour réfléchir. Et pourtant, cela aurait dû être une journée calme, il s’agissait simplement de se rendre à u parc d’attraction pour l’anniversaire d’Eusèbe, l’assistant d’Hercule.
Tout allait bien jusqu’à ce qu’un véritable monstre, authentique, breveté, diplômé ne fasse son apparition dans le train fantôme et ne fasse peur à tout le monde. Alors ???? Je vous rassure : Hercule Carotte trouvera la solution, et le train pourra à nouveau faire peur normalement à tout le monde.