Archive | 18 mai 2021

Kate Daniels, tome 2 : Brûlure magique d’Ilona Andrews

édition Milady – 349 pages

Présentation de l’éditeur :

Kate Daniels, mercenaire spécialisée dans le « nettoyage » des problèmes surnaturels, en a vu des choses inouïes… mais pas ça: un véritable tsunami d’énergie magique, durant lequel les dieux eux-mêmes vont revenir! C’est en s’engageant à retrouver des cartes volées à la Meute, le clan des Changeformes, qu’elle découvre que ces puissances divines entament un combat épique: elles s’affrontent dans l’espoir de renaître! Kate doit tout faire pour éviter le cataclysme…

Mon avis :

Pour peu que l’on ne soit pas trop sensible à la débauche de sang et autres substances, ce récit reste lisible – et donne envie de répéter : prenez soin de vos animaux, zut à la fin ! Il est vrai que certains ne sont déjà pas capables de prendre soin de leurs enfants, alors….

Ce second tome est rempli de magie et de bagarres. Il est beaucoup plus mouvementé que le tome 1, parce que les personnages sont connus – ravie de retrouver Derek, parce que l’univers est posé. La magie lutte contre la technologie, et quand un tsunami de magie envahit la ville d’Atlanta, cela pose des soucis à tous, y compris à ceux qui ont l’habitude de vivre avec la magie – voir la coupe de cheveux de Curran, le seigneur des Bêtes.

Kate se sent seule – quand elle rentre chez elle, quand elle constate l’état de son compte en banque. Pourtant, elle n’est pas seule, elle a des amis (pas beaucoup, certes, mais des amis fiables) et un employeur qui ne l’oublie pas quand il y a du travail pour elle. Elle a des secrets, cela, nous le savions depuis le tome 1, et elle découvre que d’autres en ont : si chacun ignore les secrets des autres, les secrets seront bien gardés, non ? Kate ne manque pas non plus d’humour, elle fait un usage très particulier des vampires. Elle a aussi beaucoup de sensibilité, et elle est prête à aller au bout de ses possibilités pour sauver une personne sans défense. Par contre, elle ne sauvera pas quelqu’un qui est totalement irrécupérable – et il est l’un des personnages qui est franchement imbuvable, pour ne pas dire pire.

Une lecture détente, finalement, parfaite entre deux lectures plus difficiles. Il me reste à savoir où j’ai bien pu ranger le tome 3 (j’ai le 4 sous la main).